1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Isabelle Morini-Bosc : "'Mariés au premier regard' reste une émission attachante"
3 min de lecture

Isabelle Morini-Bosc : "'Mariés au premier regard' reste une émission attachante"

ÉDITO - La nouvelle émission de M6, "Mariés au premier regard", continue de diviser le public, qui est surtout outré par ces mariages "express".

Tiffany de "Mariés au premier regard"
Tiffany de "Mariés au premier regard"
Crédit : capture d'écran
Isabelle Morini-Bosc

Il y a parfois des coïncidences amusantes. En plein débat sur l'émission de M6 consacrée au mariage, nous arrive un mail d'un avocat parisien annonçant qu'on pourra désormais divorcer en quinze jours par simple consentement mutuel. C'est effectivement un soulagement de ne plus avoir à salir son conjoint "au delà du raisonnable", comme c'était naguère trop souvent le cas. On vous renvoie à la géniale chanson de Delpech Les Divorcés.

Mais que l'on me permette de trouver cocasse la "concordance des temps", cette nouvelle étant donc tombée le lendemain de la diffusion de Mariés au premier regardcette émission de M6 qui permet à des jeunes de trouver leur compagnon idéal ou pseudo-idéal en confiant leur sort à des "socio-sexologues" les soumettant à une batterie de tests dits "scientifiques" (certains le sont vraiment). Le détail qui a excité les uns et ulcéré les autres ? Le fait que les couples ainsi jugés "ultra-compatibles" ne se voient qu'au moment de dire "oui". Alors attention, ils peuvent également dire non et certains le feront. S'ensuit pour les "partants bien partis" une période de 6 semaines d'apprentissage de la vie à deux, à l'issue de laquelle ils s'engagent définitivement ou se dégagent ! 

La question du mariage

Le programme serait-il moins intéressant sans ce "lien légal" jugé bafoué ? Non pour certains. Si pour d'autres. Pour être d'une franchise absolue, j'ai vraiment "tiqué" au départ sur ce "gros point de détail" puis, à la réflexion, je me suis rendue compte que bon nombre de camarades débatteurs confondent l'engagement administratif et l'engagement religieux. Ils dénoncent la "désacralisation" de l'institution du mariage qu'ils jugeaient naguère encore "ringarde"! Mais surtout, qui dit "désacraliser" dit "sacraliser" donc "sacré", or ce qui est sacré concerne Dieu et ne concerne pas le maire, parfaitement "écharpé" aux couleurs de la république !

C'est à l'église que l'on s'unit devant Dieu, où "l'homme ne peut pas désunir ce que Dieu a uni". Et je la trouve intéressante, cette contradiction qui fait que l'on cite brusquement comme référence absolue notre église et ses rites, que l'on malmène tellement pas ailleurs. Pour un peu, je trouverai cela rassurant ! J'oserai ajouter que parmi mes confrères opposés au programme, s'en trouvent plusieurs qui se vantent de s'être mariés à Las Vegas, or ce lieu est aux "sacrements nuptiaux" ce que Miley Cyrus est au raffinement comportemental ! 

J'ai défendu cette "expérience télévisuelle" face à mon ami Benjamin Castaldi outré, lui, par ce "doc"

Isabelle Morini-Bosc
À lire aussi

À propos de comportement, permettez-moi par ailleurs d'être choquée que l'on compare les jeunes de Mariés au premier regard à ceux des Ch'tis ou de Secret Story, sachant que les premiers sont structurés, savent mettre des mots sur ce qu'ils ressentent, notamment sur leur passé affectif avec passif. Pourquoi leur nier le droit de tenter autre chose ? Pourquoi penser à leur place puisque, dans le programme, ils se posent les bonnes questions, et tentent d'y répondre avec leurs proches qui émettent d'ailleurs les mêmes réserves que le téléspectateur.

C'est grâce à ces trentenaires ayant envie de s'attacher que l'émission reste attachante et que je la cautionne malgré tout. Pensez que c'est moi, la femme "durablement mariée", qui ai défendu cette "expérience télévisuelle" face à mon ami Benjamin Castaldi outré, lui, par ce "doc", alors qu'il avoue s'être marié 4 fois! Heureusement, comme dit Guitry, que "Le remariage est le triomphe de l'espérance sur l'expérience". "Mais à chaque fois, précise-t-il, j'y ai cru". Ceux de M6 y croient aussi, Benji ! Laissons-les agir avant de réagir.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/