1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Ingrid Chauvin veut "s'en sortir", un an après le décès de sa fille
1 min de lecture

Ingrid Chauvin veut "s'en sortir", un an après le décès de sa fille

INVITÉE RTL / REPLAY - La comédienne publie "À cœur ouvert", dans lequel elle parle de la disparition de sa fille Jade, en mars 2014.

L'actrice Ingrid Chauvin
L'actrice Ingrid Chauvin
Crédit : AFP
Ingrid Chauvin veut "s'en sortir", un an après le décès de sa fille
07:00
micros
La rédaction numérique de RTL

Ingrid Chauvin a perdu sa fille, le 25 mars 2014. La comédienne publie À cœur ouvert, ce jeudi 12 mars, dans lequel elle évoque ce drame et son combat pour s'en sortir. "Il ne se passe pas un instant sans qu'elle ne m'accompagne, quoi que je fasse, où que je sois", explique-t-elle. Son livre lui permet de partager son expérience avec ceux qui ont connu la même situation et qui souffrent.

"Je reçois énormément de messages de parents qui vivent cette indicible douleur et qui se retrouvent complètement perdus et esseulés", raconte Ingrid Chauvin. Selon elle, on peut guérir d'un tel malheur : "Je suis debout. Je me pose parfois la question de savoir pour combien de temps (...) Mais j'ai envie de m'en sortir, pour elle".

On a ce même désir de s'en sortir

Ingrid Chauvin

La comédienne confie que la perte de Jade a soudé son couple. "Notre amour est scellé à tout jamais. On se bat au quotidien avec énormément de respect et d'amour (...) On a ce même désir de s'en sortir", assure-t-elle. Pour s'en sortir, Ingrid Chauvin a rapidement repris le chemin des tournages et de la scène. "Ça a été une décision que j'ai prise parce qu'il faut trouver des solutions (...) J'ai un réel besoin de me remplir l'esprit".

On essaye de trouver des solutions qui nous apaisent

Ingrid Chauvin

Ingrid Chauvin emmène désormais le doudou et la tétine de Jade partout avec elle, tout le temps. "J'ai eu beaucoup de paroles de personnes qui me conseillaient d'oublier les affaires, la chambre, mais j'en suis incapable (...) Elle existe, il y a des photos d'elle (...) On essaye de trouver des solutions qui nous apaisent", raconte-t-elle.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/