2 min de lecture Festival de Cannes

"Grace de Monaco" est un "détournement" commercial, selon la famille princière

La famille princière monégasque s'est à nouveau insurgé contre le film "Grace de Monaco" qui sera présenté en ouverture du Festival de Cannes.

grace de monaco
grace de monaco
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La sortie du film Grace de Monaco, d'Olivier Dahan, et en particulier sa présentation en ouverture du 67e Festival de Cannes, ne passe pas auprès de la famille princière. Les enfants de la princesse se sont une nouvelle fois élevés ce vendredi 2 mai contre le film d'Olivier Dahan consacré à leur mère.

"Le Palais princier tient à réaffirmer que ce long-métrage ne peut en aucun cas être qualifié de biopic", indique un communiqué émanant du Palais. "La bande-annonce fantaisiste confirme le caractère totalement fictionnel de ce film. Celle-ci renforce la conviction laissée lors de la lecture du scénario qu'il s'agit d'une production, d'une page de l'histoire de la Principauté, basée sur des références historiques erronées et littéraires douteuses", dénonce la famille Grimaldi.

Selon elle, "le réalisateur et les producteurs (ont) refusé de prendre en considération les très nombreuses observations formulées par le Palais qui auraient eu pour conséquence une remise en question globale du scénario et des personnages". 

La famille de Monaco ne se rendra pas au Festival de Cannes

En conséquence, la famille princière, qui assiste certaines années au Festival de Cannes, ne sera pas présente à son ouverture cette année, ne souhaitant "en aucune manière être associée à ce film qui ne reflète aucune réalité et regrette que son Histoire ait fait l'objet d'un détournement à des fins purement commerciales".

À lire aussi
Le président du Festival de Cannes, Pierre Lescure Cinéma
Festival de Cannes : Anderson, Ozon, McQueen... Découvrez la "sélection officielle" 2020

Le film d'Olivier Dahan est centré sur un moment de la vie de l'actrice américaine Grace Kelly, au sommet de sa gloire lorsqu'elle épouse le prince Rainier III (incarné par Tim Roth) en 1956, devenant Grace de Monaco. Six ans plus tard, alors qu'elle peine à assumer ses fonctions princières, Alfred Hitchcock lui propose de revenir à Hollywood pour jouer dans son nouveau film, Marnie.

Les Grimaldi dénoncent le "glamour" du film

Les trois enfants de Grace de Monaco s'était déjà insurgés en janvier 2013, estimant que le film alors en préparation relatait une page de l'Histoire de la principauté "inutilement 'glamourisée'".

Le long-métrage présenté le 14 mai à Cannes hors compétition avec l'Australienne Nicole Kidman dans le rôle-titre, a fait également l'objet d'un conflit artistique entre son réalisateur et son producteur américain Harvey Weinstein sur son montage final.

Le film doit sortir en France et dans d'autres pays le jour de sa projection à Cannes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Festival de Cannes Festival de Cannes People
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants