1 min de lecture Culture

Gad Elmaleh en "Chouchou" pour répondre aux accusations de plagiat

VIDÉO - Face à la polémique grandissante autour du plagiat, l'humoriste s'est grimé à nouveau en "Chouchou" pour répondre à tous ses détracteurs.

Gad Elmaleh a répondu aux accusations de plagiat dont il a fait part
Gad Elmaleh a répondu aux accusations de plagiat dont il a fait part Crédit : FRANCOIS LO PRESTI / AFP
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
Journaliste

Sa réaction était attendue et Gad Elmaleh est enfin sorti de son silence. Depuis quelques semaines, l’humoriste est accusé de plagiat par la chaîne YouTube CopyComic qui l’accuse de s'être inspiré de plusieurs de ses pairs dans ses sketchs. Face à toute cette polémique, le comédien a décidé de répondre pour la première fois en postant une vidéo sur son compte Twitter.

Ce jeudi 14 février, on voit donc Gad Elmaleh maquillé et en peignoir, reprenant "Chouchou", l'un de ses personnages emblématiques. "C'est vrai que ça fait longtemps que je n'ai pas donné de news. Je sors de ma tanière aujourd'hui", explique-t-il au tout début de sa vidéo.

Rapidement, celui qui est aujourd'hui domicilié aux États-Unis en vient aux faits et à la question du plagiat qui l'incrimine : "Alors, aujourd'hui, j'ai un message : où que tu sois et qui que tu sois, dans ton village, dans ta ville, dans ton école, si un jour, avec les réseaux sociaux, ton cœur il a saigné, il a pleuré, sois fort. Parce que les réseaux sociaux, ce n'est pas la vie et la vie ce n'est pas les réseaux sociaux. Les haineux, quelque part, eux aussi, leur cœur il saigne. Alors ce soir, on va leur dire : qu'ils aillent tous se faire bien... cajoler", conclut-il, avec le sourire.

La vidéo a été visualisée près de 350.000 fois en moins de 24 heures. Entre soutien et insulte, les internautes sont divisés dans les commentaires. Si certains semblent se satisfaire de ses explications, d’autres ne sont pas convaincus.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Culture Humour Gad Elmaleh
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants