3 min de lecture Eric Dussart

Flavie Flament à propos de TF1 : "Je ne voulais plus jouer un rôle, être lisse"

VIDÉO - Flavie Flament revient sur ses années TF1 et donne les raisons de son départ...

micro générique On refait la télé Eric Dussart & Jade iTunes RSS
>
Flavie Flament : "Je ne voulais plus jouer à Flavie Flament, être lisse et coupée au montage" Crédit Image : Germain Sastre | Crédit Média : Germain Sastre | Date :
La page de l'émission
Germain Sastre
Germain Sastre
Rédacteur émission

Ce weekend, Jade et Eric Dussart ont refait la télé avec Flavie Flament ! Au micro de On Refait La Télé, l'animatrice est revenue sur ses 9 ans d'absence à la télé : "Les premières années je n'avais plus du tout envie ! Je ne voulais même plus en entendre parler mais c'était un choix. J'avais d'autres choses à vivre aussi et notamment l'aventure de La consolation (NDRL : son roman publié en 2016) qui ne pouvait pas être vécue d'un point de vue médiatique. J'étais trop médiatisée pour vivre ce drame personnel de façon publique". 

Celle qui présente On Est Fait Pour S'entendre sur RTL explique que cette surexposition médiatique était devenue trop intrusive : "On rentrait vraiment dans ma vie privée par effraction et j'avais le sentiment qu'on attendait de moi des choses que je ne voulais plus donner. Je ne voulais plus donner le change, je ne voulais plus jouer à "Flavie Flament", je ne voulais plus être perchée sur des talons, je ne voulais plus être coupée au montage et être lisse. Je ne m'y retrouvais plus, ça n'était plus moi !"

A cette époque déjà, Flavie rêvait de faire une émission de témmoignage, "parler avec les gens" mais qu'une personne de la direction chez TF1 avait refroidi ses envies : "Je me souviens d'un dirigeant qui m'avait dit : "On doute quand même grandement de ta capacité d'écoute", confie-t-elle. "Et là vous vous dites en fait, on ne l'a même pas essayé (...) vous ne me connaissez pas, vous ne savez pas qui je suis".

Flavie Flament révèle ensuite que son départ était le fruit d'une longue réflexion. Elle y pensait depuis plusieurs années. L'animatrice se souvient notamment d'un jour en particulier : "Je présentais les 80 ans de Charles Aznavour au Palais des Congrès, Charles Aznavour étant mon idole, et mon père était dans la salle. Et ce jour-là je me suis dit : 'C'est bon, j'ai fait ce que j'avais à faire en télé, je peux arrêter'. Pour moi les choses étaient claires. Après on a essayé de me dissuader, ce n'était pas une bonne idée (...) et j'ai écouté. Et puis j'en ai eu ras le bol, on arrivait à la fin d'un contrat et on l'a ne l'a pas renouvelé".

À lire aussi
Jade, Julien Clerc et Eric Dussart Eric Dussart
Julien Clerc : ce que l’ancien coach pense des nouveautés de "The Voice"

Entre les deux parties, pas de regrets, selon l'ancienne présentatrice de Sagas : "Je pense que ça transpirait. Même pour eux ça ne devait pas être évident d'avoir en face quelqu'un qui était en train de se rebeller tout le temps, qui faisait les choses à reculons. Donc disons que ça a été un divorce à l'amiable", explique-t-elle.

Eric Dussart revient ensuite sur le salaire de Flavie Flament à l'époque où elle commençait à présenter moins d'émission sur TF1. Elle était alors payée 40.000 euros par mois. Une information que confirme l'intéressée. Cette somme permettait en fait à la chaîne d'avoir l'animatrice en exclusivité. "C'est le système qui te muselle du coup, parce que le salaire est tel et puis on parle d'un temps aussi qui était très différent. Moi je me souviens quand on tournait Sagas et qu'on voyageait à travers le monde dans des conditions hallucinantes, je disais toujours à mes équipes : 'Ca ne peut pas durer, les gars ! (...) De se dire 'Là on est au Kenya, et puis on irait bien à New York et on finirait bien à Miami', non ça n'est pas possible, ce n'est pas la vraie vie". 

Flavie Flament conclue ainsi : "On parle d'une télé qui était très riche et opulente. Mais du coup il y avait ce système d'exclusivité qui muselait les animateurs parce qu'au prix où on était payé, on n'allait pas en plus avoir un peu de tempérament et l'ouvrir".

Nous vous proposons de (re)découvrir cette séquence en image ci-dessus...

"L'atelier" : Flavie Flament de retour à la télé

A partir du 09 novembre prochain à 17h35, M6 lancera le coup d'envoi d'un nouveau programme intitulé L'atelier. Et pour tenir les rênes de l'émission, la chaîne a choisi Flavie Flament ! L'animatrice renoue ainsi avec la télévision, 9 ans après son départ du petit écran.

Flavie Flament aux commandes de "L'atelier" à partir du 9 novembre 2019 sur M6
Flavie Flament aux commandes de "L'atelier" à partir du 9 novembre 2019 sur M6

Adapté du format britannique à succès The Repair Shop, L'atelier propose à des anonymes de soumettre un objet qui leur est cher à des artisans qui vont le restaurer. Ces professionnels sont 13 au total et viennent de domaines d'activités tous différents. Parmi eux : des ébénistes, un horloger, un tapissier, un forgeron, un maroquinier ou encore une couturière... Des profils divers issus des quatre coins de la France. Flavie, elle, joue ici le rôle de la confidente des anonymes.

En plus de la télé, vous pouvez également retrouver Flavie Flament sur RTL du lundi au vendredi, de 15h à 16h, aux commandes de On est fait pour s’entendre. L'animatrice officie aussi le samedi à 09h15 avec Nous voilà bien depuis la rentrée.

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Eric Dussart Jade Télévision
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants