3 min de lecture Eurovision

Eurovision 2016 : Jamala, la Tatare de Crimée a remporté l'Eurovision

PORTRAIT - La chanson engagée de la candidate ukrainienne lui a permis de remporter la 61e édition de l'Eurovision.

>
Jamala - "1944" (Ukraine) Eurovision 2016 Crédit Image : Jamala Facebook officiel | Durée : |
Michael Ducousso et AFP

Jamala, la candidate ukrainienne à l'Eurovision a fait sensation le 14 mai à Stockholm. Avec sa chanson engagée, 1944 la représentante de la communauté Tatare de Crimée, dénonce tout autant les agissements de la Russie de Staline que de Poutine. Le public et le jury professionnel ont été conquis par son interprétation, que la jeune femme a finit très émue.  Petro Porochenko, le président ukrainien, a salué sur Twitter la victoire de sa compatriote. "Oui !!! Une prestation et une victoire incroyable ! Toute l'Ukraine vous adresse un grand merci, Jamala", a déclaré le chef d'État. L'Ukraine organisera ainsi la compétition en 2017.

Originaire de la péninsule ukrainienne annexée par la Russie en mars 2014, la jeune femme raconte avoir écrit sa chanson "en état d'impuissance" après l'invasion de la Crimée. Ses paroles parfois choc - la chanson commence sur : "Ils viennent dans vos maisons pour tous vous tuer" - ont ainsi été écrites pour "faire entendre" la souffrance des Ukrainiens, Tatars ou non, en Occident. 

Les membres du peuple musulman d'origine turque, n'ont pu retourner en Crimée qu'après la chute de l'URSS en 1991. Marqués par les horreurs subies sous le régime soviétique, ils ont été horrifiés de voir la Russie de Vladimir Poutine empiéter sur la péninsule ukrainienne. Depuis l'annexion, des militants tatars ont été placés en détention ou ont vu leurs domiciles perquisitionnés, et des dirigeants de la communauté ont été interdits d'entrée sur ce territoire par Moscou. En avril, la justice russe a également classé en tant qu'"organisation extrémiste" l'assemblée des Tatars de Crimée, le Medjlis.

À lire aussi
Mahmood dans son clip "Soldi" eurovision
VIDÉO - Eurovision 2019 : Mahmood, le candidat qui divise l'Italie de Salvini

La Crimée attaquée par Staline avant Poutine

Ce scénario n'est pas sans rappeler les prémices de la déportation tatare en 1944. C'est d'ailleurs ce qui a inspiré Jamala. "Je voulais faire une chanson sur mon arrière-grande-mère Nazalkhan et les milliers de Tatars de Crimée qui n'ont jamais pu retourner en Crimée, sur l'année qui a changé leurs vies à tout jamais",


Du 18 au 20 mai 1944, la quasi-totalité des Tatars de Crimée alors accusés par Staline d'avoir collaboré avec les nazis, ont été entassés dans des wagons de marchandises et déportés, la plupart en Asie centrale où la moitié d'entre eux sont morts en raison de conditions de vie très rudes. Parmi eux se trouvaient l'arrière-grande-mère de Jamala avec ses quatre fils et sa fille. Son mari combattait alors les nazis dans les rangs de l'armée soviétique. La famille a été "enfermée dans un wagon de marchandises, comme des bêtes, sans eau, sans nourriture et expédiée vers l'Asie centrale", raconte l'artiste.

La Russie de Poutine déjà visée à l'Eurovision

Rien que pendant ce voyage, environ 8.000 personnes sont mortes de soif et de la typhoïde, dont un enfant de l'arrière-grande-mère de Jamala. La fille de Nazalkhan est décédée et "son corps a été jetée du wagon comme une ordure", raconte la jeune femme. "J'avais besoin" de cette chanson "pour me libérer" de cette douleur et rendre hommage à "ces milliers de Tatars de Crimée" dont il ne reste plus rien, "même pas de photos", confie la cantatrice de formation devenue une star du jazz en Ukraine. 

Même si le Kremlin n'a pas réagi pour le moment, ce n'est pas la première fois que l'Eurovision sert à dénoncer la politique étranger militariste de la Russie. En 2009, le groupe géorgien Stephan & 3G s'était présenté à la compétition avec la chanson We don't wanna put in, qui sonnait comme We don't wanna Putin (on ne veut pas de Poutine). La Russie, qui recevait l'Eurovision cette année-là avait refusé que la chanson soit jouée sur scène.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Eurovision Ukraine Crise ukrainienne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783233615
Eurovision 2016 : Jamala, la Tatare de Crimée a remporté l'Eurovision
Eurovision 2016 : Jamala, la Tatare de Crimée a remporté l'Eurovision
PORTRAIT - La chanson engagée de la candidate ukrainienne lui a permis de remporter la 61e édition de l'Eurovision.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/eurovision-2016-jamala-la-tatare-de-crimee-qui-defie-vladimir-poutine-7783233615
2016-05-14 17:27:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/lNbTz2ZY_dMdYuxMPjzyQQ/330v220-2/online/image/2016/0515/7783237741_jamala-la-candidate-ukrainienne.jpg