4 min de lecture Elizabeth II

Elizabeth II fête ses 90 ans : qui est le prince Philip, le mari de la reine ?

Officiellement dans la vie d'Elizabeth II depuis 1947, le duc d'Édimbourg est un pilier pour sa reine qui a succombé à son charme dès le premier regard.

Elizabeth II et son mari le prince Philip pendant leur lune de miel dans le Hampshire en 1947
Elizabeth II et son mari le prince Philip pendant leur lune de miel dans le Hampshire en 1947

Il a tout abandonné pour elle. Son titre de prince, son nom de famille et a même changé de religion. Pour les beaux yeux de la princesse Elizabeth, Philip Mountbatten était prêt à tout. Elle avait 13 ans, il en avait 18. Dès le premier échange de regards, la jeune héritière est tombée sous le charme du fils du prince André et de la princesse Alice de Grèce. Une relation épistolaire s'engage entre les deux amoureux qui cultivent leur affection grâce aux mots. 

Huit ans après, ils officialisent leur relation en annonçant leur fiançailles et finalement se disent "Yes" dans l'abbaye de Westminster, le 9 juillet 1947. À 21 ans, la future souveraine s'est donc entourée de celui qu'elle considère aujourd'hui comme "une force et un conseiller". Philip Mountbatten se convertit à l'anglicanisme et troque son titre de prince de Grèce contre ceux de duc d'Édimbourg, comte de Merioneth et baron Greenwich. 

Une enfance ballotée

Plus jeune, avant d'entrer dans la vie de sa future épouse, Philip Mountbatten n'a pas été vraiment gâté. Sa famille s'est vue contrainte de s'exiler quand la Deuxième République hellénique est proclamée en 1924. Les prince et princesse André et Alice de Grèce posent alors leurs valises en France. Le futur duc d'Édimbourg n'a que trois ans. Il passera son enfance entre la France, l'Allemagne et l'Angleterre. Dans les années 30, alors qu'il est encore enfant, sa mère est diagnostiquée schizophrène et placée à l'asile quand son père s'est installé dans un appartement à Monaco. Le jeune Philip vit alors avec sa grand-mère et son oncle. Il ne verra pas beaucoup ses deux parents pendant ses jeunes années.

Sa scolarité multiculturelle le mènera finalement dans les rangs de la prestigieuse Royal Navy britannique en 1939. Cette même année, la jeune Elizabeth et son père, le roi George VI, visitent le collège où étudie justement le jeune prince multilingue. Elle tombe sous le charme immédiatement. Échanges de lettres, mariage et progéniture ont suivi. 

"L'homme aux côtés de la reine"

À lire aussi
Elizabeth II au château de Windsor le 13 juin 2020 famille royale
Covid-19 : Elizabeth II va devoir faire une croix sur près de 17 millions d'euros

Mais Philip a encore une fois dû tirer un trait sur plusieurs choses par amour pour celle qu'il surnomme "Lilibet", "Darling" ou encore "Sausage" (soit "saucisse" en français). Le 2 juin 1953, Elizabeth devient Elizabeth II. Lorsqu'elle se fait couronner, 17 mois après la mort du roi, son mari met un terme à sa carrière au sein de la marine. En échange, il détient aujourd'hui le record de l'homme marié à une reine depuis le plus longtemps au monde. 

Celui qui est surnommé "l'homme aux côtés de la reine" depuis 1953 n'est pas qu'une figure symbolique du royaume. S'il est discret, il n'en n'est pas moins apprécié des sujets anglais notamment pour ses sorties souvent teintées d'un humour britannique bien placé. Il partage avec son épouse plusieurs passions, comme celle du cricket, qui plus jeunes les a poussés à quelques écarts de comportements, comme de s'échapper d'une obligation royale pour aller voir la fin d'un match. De nos jours, il l'accompagne également dans tous ses devoirs de souveraine. 

Des liens sombres avec le régime nazi

Une aura sombre entoure toutefois la famille royale, et notamment celle du prince Philip. Si la monarchie a été contrainte de s'expliquer l'an dernier à propos d'une photo de la Reine jeune fille en train d'effectuer le salut nazi, son mari aussi été cible de critiques sur sa jeunesse et ses fréquentations controversées de l'époque. Dans un documentaire télévisé, une image de lui en 1937, alors qu'il n'a que 16 ans, le montre en train de marcher aux côtés de militaires nazis, pour l'enterrement de sa sœur Cecile. 

Comme deux autres de ses quatre sœurs, cette dernière a épousé un aristocrate allemand devenu une personnalité de première ligne dans le parti qui a mené Hitler au pouvoir. Prince Philip ne nie pas. Dans un entretien retranscrit dans l'ouvrage Royals and the Reich, il a brisé un tabou vieux de 60 ans avouant qu'à l'époque, "comme beaucoup d'Allemands", ses proches ont en effet trouver que l'objectif d'Hitler de redonner au pays sa gloire d'autrefois était "attrayant". Il s'est ensuite défendu de toute sympathie pour l'idéologie antisémite de la part des membres de sa famille. Aucune de ses sœurs n'a été invitée aux noces royales et, selon les médias anglo-saxons, "l'opposition du prince Philip aux nazis n'a jamais été mise en doute".

Sa passion pour l'écologie transmise à son fils Charles

Pourtant, le passé de sa famille continue d'entacher un peu encore ce qui l'entoure. Avec Bernhard de Lippe-Biesterfeld, le duc d'Édimbourg est le fondateur et premier président du fonds mondial pour la nature au Royaume-Uni. Une amitié encore trempée dans les noirceurs de l'idéologie du IIIe Reich puisque ce Bernhard de Lippe-Biesterfeld a été adhérant du NSDAP de 1933 à 1936. Les détracteurs de WWF se servent d'ailleurs de ce passé houleux pour s'en prendre au fonds écologiste. Pas suffisamment pour empêcher le prince Charles de reprendre le flambeau de son père et devenir lui-même le président de WWF-Royaume-Uni depuis 2011. 

Si son état de santé s'est détérioré ces dernières années, à près de 95 ans (il fêtera son anniversaire le 10 juin prochain), le prince Philip est toujours indispensable à sa reine qui déclare à son propos : "Je crois que le prince Philip est connu pour ne pas accepter facilement les compliments. Cependant, pendant tout ce temps, il a été pour moi une force et un conseiller".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Elizabeth II Prince Philip People
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants