2 min de lecture Daniel Craig

Daniel Craig devient mandataire mondial de l'ONU pour l'élimination des mines

VIDÉO - L'agent 007 a été nommé par Ban Ki-Moon, mardi 14 avril, mandataire mondial de l'ONU pour le combat des mines antipersonnel et la sensibilisation sur ce sujet.

>
Daniel Craig au siège de l'ONU mardi 14 avril Crédit Image : TIMOTHY A. CLARY / AFP |
Elia Dahan
Elia Dahan
Journaliste RTL

Ban Ki-Moon, le Secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies (ONU) a nommé, mardi 14 avril, Daniel Craig premier Mandataire pour l'élimination des mines et engins explosifs. Cette nomination a eu lieu à New York, au siège de l'organisation. Elle intervient à l'occasion du 10ème anniversaire de la Journée internationale de la sensibilisation au problème des mines antipersonnel et de l'assistance à la lutte anti-mines.

Je suis encore plus enthousiaste que M. Craig ait accepté de mettre sa renommée au service des nobles causes

Ban Ki-Moon
Partager la citation

"Comme beaucoup de cinéphiles à travers le monde, j'ai retenu mon souffle en regardant M. Craig en tant que James Bond, désamorcer des bombes quelques secondes avant la fin du compte à rebours, a déclaré le Secrétaire général. Je suis encore plus enthousiaste que M. Craig ait accepté de mettre sa renommée au service des nobles causes que sont la destruction des mines et la sensibilisation autour de ce problème."
"En tant que 007, M. Craig avait un "permis de tuer". Aujourd'hui nous lui donnons un "permis de sauver"", a ajouté Ban Ki-Moon.

Le même combat que Lady Di

Très honoré par cette nomination, l'acteur britannique a annoncé qu'il entreprendrait, dans les mois à venir, sa première visite des programmes d'action anti-mines de l'ONU. Daniel Craig s'était rendu, il y a quelques années, dans une zone minée dans le nord du Cambodge pour les besoins d'un tournage et avait rencontré des victimes sur place. 

Cette expérience l'a poussé à s'impliquer dans le combat contre les mines antipersonnel, comme il l'a confié devant les caméras des Nations Unies : "J'étais nerveux - je ne pensais pas l'admettre - mais je ne pouvais pas imaginer ce que les parents de ces enfants avaient pu ressentir." Un séjour qui a marqué le comédien : "Je pense que c'est ce qui m'a le plus frappé, la peur de savoir qu'il y avait du matériel militaire actif partout à nos pieds."

À lire aussi
Daniel Craig, le 25 avril 2019 à Montego Bay en Jamaïque James Bond
VIDÉO - "No Time To Die" : Daniel Craig ému et éméché à la fin du tournage

Pendant les 3 prochaines années, Daniel Craig sera le porte-parole du combat contre les mines. Ces dernières qui ont fait 3.308 victimes en 2013 (dont 1.065 tués), selon Handicap International, étaient également combattues, il y a plusieurs années, par sa compatriote Lady Diana.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Daniel Craig ONU Ban Ki-Moon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants