1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Catherine Deneuve et Françoise Dorléac, inséparables "sœurs jumelles"
2 min de lecture

Catherine Deneuve et Françoise Dorléac, inséparables "sœurs jumelles"

REPLAY - Très complémentaires, les deux sœurs méritaient une oeuvre à leur mesure. Elles vont l'avoir en 1967 grâce au film de Jacques Demy "Les Demoiselles de Rochefort".

Catherine Deneuve et Francoise Dorleac à la "première" de la comédie musicale "Les demoiselles de Rochefort" à paris, le 8 mars 1967
Catherine Deneuve et Francoise Dorleac à la "première" de la comédie musicale "Les demoiselles de Rochefort" à paris, le 8 mars 1967
Crédit : AFP / Archives
Catherine Deneuve et Françoise Dorléac, inséparables "sœurs jumelles"
04:04
Jean-Alphonse Richard

Françoise Dorléac a 17 ans. Elle fait ses premiers pas au cinéma. La critique lui prédit déjà une fabuleuse carrière. Catherine Deneuve, sa sœur cadette, affiche la même blondeur, le même air et la même voix. Elle va triompher. Entre elles, la croisée des destins fut familiale. Elles grandissent avec leurs parents, comédiens, et une sœur aînée, dans un petit appartement, boulevard Exelmans à Paris.

Dix-huit mois de différence entre les deux. Les compliments vont à Catherine. Mais en cette année 1960, c'est Françoise qui tient la vedette.

Premier film : Les Loups dans la Bergerie. Et déjà, quel caractère ! Quelques mois plus tard, elle pousse sa sœur à jouer avec elle dans Les portes claquent. Françoise vient tout simplement de présenter Catherine au cinéma. Elles sont si proches, mais si différentes.

Catherine a quitté la maison à 16 ans, rencontré Vadim à 19, donné naissance à Christian, et enchanté le cinéma sous le nom de Deneuve avec Les parapluies de Cherbourg.

À lire aussi

Françoise est partie de chez elle à 21 ans et habite toujours en face de ses parents. Elle a fréquenté Truffaut et brillé avec Belmondo dans L'Homme de Rio. Les deux sœurs méritaient une oeuvre à leur mesure. Elles vont l'avoir. Ce sera la seule.

Puisque Catherine a joué dans Répulsion de Polanski, Françoise tourne avec lui dans Cul de Sac. Les deux sœurs se suivent et se ressemblent. La presse rêve parfois d'en faire des rivales. In-sé-pa-rables ! Au point qu'on les confond parfois. Jacques Demy va achever une bonne fois pour toute la confusion. Françoise en rousse, Catherine en blonde : en cette année 1967, Les demoiselles de Rochefort et ses sœurs jumelles couleur pastel font chanter le cinéma.

Le 26 juin, sur l'autoroute en direction de Nice, à la hauteur de Villeneuve-Loubet, Françoise Dorléac dérape et meurt dans l'incendie de sa voiture. Catherine Deneuve et Françoise Dorléac ne feront désormais plus qu'une.

La première transportant l'image de la seconde sur les plateaux, sur son épaule, à la façon d'un ange bienveillant.

(Chronique mise en ondes par Grégory Caranoni)

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/