1 min de lecture Antoine de Caunes

Antoine de Caunes présente le casting de sa nouvelle émission

Son nouveau programme culture sur Canal +, "L'émission d'Antoine" débutera vendredi prochain en deuxième partie de soirée.

Antoine de Caunes reconnaît avoir très mal vécu son éviction de Canal +.
Antoine de Caunes reconnaît avoir très mal vécu son éviction de Canal +. Crédit : AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

“J-4” annonce Antoine de Caunes sur son compte Twitter. L’ancien présentateur du Grand Journal de Canal + présentera vendredi prochain son tout nouveau programme diffusée en deuxième partie de soirée sur la chaîne cryptée “L’Émission d’Antoine”. Une photo postée sur le réseau social affiche également le casting de ce tout nouveau programme de divertissement.

L’équipe compte plusieurs chroniqueurs qui officiaient déjà sur le plateau du Grand Journal. Parmi eux, le couple décalé Alison Wheeler et Monsieur Poulpe qui présentait l’an dernier la météo. Fred Testot proposera une chronique baptisée “BAF” (la bande-annonce du film que vous ne verrez jamais). La comédienne et imitatrice Fred Vaïsse réalisera également des playbacks humoristiques à la manière de ceux qu’elle publie déjà sur Internet.

Un late-show qui scrute "nos obsessions et bizarreries"

L’émission qui débutera le 6 novembre à 22h50 promet un “inventaire gourmand et déconnant” de nos bizarreries et obsessions. Au programme : des chroniques et reportages qui “s’émancipent de l’actualité” et “racontent notre époque”. Un nouveau départ pour Antoine de Caunes qui avait fait partie des victimes de la refonte des programmes de Canal +, initiée au début de l'été par Vincent Bolloré. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Antoine de Caunes Canal+ Vincent Bolloré
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants