2 min de lecture Attentats à Paris

13 novembre : "Ce soir-là et les jours d'après" revient sur les survivants du Bataclan

Annoncé en novembre 2017, le téléfilm diffusé ce mercredi 26 juin sur France 2 avait à l'époque suscité la polémique. Plusieurs victimes du 13 novembre le jugeait trop précoce.

Deux officiers se tiennent à côté de la plaque commémorative dévoilée au Bataclan.
Deux officiers se tiennent à côté de la plaque commémorative dévoilée au Bataclan. Crédit : Christophe Petit Tesson / POOL / AFP
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

Par respect pour les victimes des attentats du 13 novembre 2015 et de leurs proches, France 2 a reculé de plusieurs mois la diffusion de son téléfilm Ce soir-là et les jours d'après (programmé ce mercredi 26 juin à 21h, ndlr), qui se concentre sur la reconstruction des rescapés de l'attaque du Bataclan et de ceux qui les ont aidés et recueillis le soir du drame.

Lorsque le projet avait été annoncé, en novembre 2017, plusieurs associations de victimes avaient exprimé leur colère et lancé une pétition contre le téléfilm porté par Sandrine Bonnaire et Simon Abkarian. "Nous avons réagi de manière plutôt négative car nous considérions que c’était trop tôt, les plaies étaient encore à vif", confirme Philippe Duperron, président de 13onze15 auprès de nos confrères du Figaro. 

"Notre regard est aujourd’hui plus positif car c’est l’occasion de mettre en avant la cause des victimes, leurs difficultés, la réalité à laquelle nous sommes confrontés, et je salue la délicatesse de France 2", poursuit celui qui a perdu un fils durant ces attentats. 

Histoires d'amour et d'amitié

Ce soir-là et les jours d'après commence au soir du 13 novembre. Irène, une directrice de crèche incarnée par Sandrine Bonnaire, habite juste derrière le Bataclan. En sortant de chez elle, elle tombe sur des personnes en sang fuyant l'attaque. Irène les recueille et leur administre les premiers soins.

À lire aussi
Madonna, le 12 juin 2019 à Londres Madonna
Madonna sur RTL évoque le Bataclan et appelle à faire interdire les armes à feu

Un homme qui passait par là (Simon Abkarian) se joint à elle pour leur porter secours. Le film retrace ensuite l'histoire d'amitié entre les survivants, leur parcours, et l'histoire d'amour entre les deux personnages principaux. 

"Effectivement, il y a une histoire d’amour et cela pouvait faire peur, mais elle ne masque pas le sujet. Elle est rendue plus forte du fait que ce couple se soit rencontré dans ce moment d’aide, d’accompagnement", explique Sandrine Bonnaire à nos confrères. Isabelle Morini-Bosc, résume le programme ainsi sur RTL : "Un récit lisse et aseptisé, où le mot 'attentat' n'est jamais prononcé mais qui reste attachant".

Le téléfilm sera suivi d'un débat en plateau dès 22h40, intitulé Attentats : la vie d'après, qui abordera l'accompagnement des victimes des attentats mais aussi de leurs proches, ainsi que de ceux qui leur sont venus en aide. Animé par Julian Bugier, il donnera notamment la parole aux associations de victimes 13onze15 et à l’Association française des victimes du terrorisme.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats à Paris Médias Télévision
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797927812
13 novembre : "Ce soir-là et les jours d'après" revient sur les survivants du Bataclan
13 novembre : "Ce soir-là et les jours d'après" revient sur les survivants du Bataclan
Annoncé en novembre 2017, le téléfilm diffusé ce mercredi 26 juin sur France 2 avait à l'époque suscité la polémique. Plusieurs victimes du 13 novembre le jugeait trop précoce.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/13-novembre-ce-soir-la-et-les-jours-d-apres-revient-sur-les-survivants-du-bataclan-7797927812
2019-06-26 17:11:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/f9uByC2sIRAqFNfaz9XCgQ/330v220-2/online/image/2017/1228/7791611301_deux-officiers-se-tiennent-a-cote-de-la-plaque-commemorative-devoilee-au-bataclan.jpg