4 min de lecture Brigitte Bardot

Brigitte Bardot en 10 déclarations marquantes

L'icône fête ses 80 ans ce dimanche 28 septembre 2014. Retour sur les principales déclarations prononcées pendant et après sa carrière d'actrice.

Brigitte Bardot confie ses penchants pour le FN en Une de Paris Match
Brigitte Bardot confie ses penchants pour le FN en Une de Paris Match Crédit : AFP/Valéry Hache
Antony Milanesi
Antony Milanesi
Journaliste RTL

Le mythe Brigitte Bardot est tenace. L'actrice révélée par le film Et Dieu... créa la femme en 1956 fête ses 80 ans le 28 septembre 2014. Elle jouit d'une carrière flamboyante mais au fil des années, Brigitte Bardot a également marqué par ses déclarations parfois sulfureuses.

Sur son amour des animaux

Depuis 1973, l'ex-actrice s'est engagée corps et âme dans dans la défense animale, plus particulièrement contre la chasse aux phoques dans la région arctique. Elle a par la suite créé une fondation à son nom, en 1986 pour aider à protéger tous les animaux, même les plus domestiqués. En 1991 sur TF1, elle dira à propos des premiers animaux de compagnie : "Un chien, un chat, c'est un cœur avec du poil autour".

Sur la corrida

En 2011, dans une lettre adressée à l'ancien président Nicolas Sarkozy, Brigitte Bardot fait son propre constat de la situation des animaux en France. 

Elle souhaite la suppression de la corrida et va même jusqu'à comparer cette tradition à de la zoophilie. Sa vision est celle d'une France envahie pas la culture hispanique, et ce au point de la rendre très agressive. "30 ans de régression ont fait de la France une fosse à purin où toute la merde des autres cultures est venue polluer la nôtre !", avait-elle écrit dans sa lettre.

Sur le cinéma

À lire aussi
Brigitte Bardot va se présenter aux élections européennes avec le Parti Animaliste polémique
Polynésie française : Brigitte Bardot s'attaque aux "mangeurs de chiens"

Dans une interview accordée à Gala en 2009, Brigitte Bardot s'exprime sur l'actualité du cinéma. L'ex-actrice assure ne plus du tout s'intéresser au septième art, devenu trop mauvais. 

"Je ne regarde pas de DVD et je ne vais jamais dans les salles. Les acteurs d'aujourd’hui ont bien du courage à tourner dans des productions aussi mauvaises. Un peu élégance, parce que là, c’est vraiment au ras des pâquerettes", s'est exprimée Brigitte Bardot.

Brigitte Bardot, lors d'un tournage en Suède en 1972
Brigitte Bardot, lors d'un tournage en Suède en 1972 Crédit : AFP

Sur la célébrité

Dans la même interview, elle ajoute que les paillettes ne l'attirent plus. "La gloire, c'est bien joli, mais ça vous prive d'un tas de choses", affirme la star mondiale.

Sur la chirurgie esthétique

Dans le magazine L'Illustré en 2009, l'actrice alors âgée de 75 ans, a donné son avis sur les femmes liftées en expliquant préférer garder ses rides. "Je vis très bien avec mes rides, elles m'appartiennent. J'en connais, des femmes liftées. Elles n'ont pas l'air plus jeunes, mais elles ont l'air plus ridicules".

Sur Pamela Anderson

En septembre 2014 dans le magazine Nous Deux, Brigitte Bardot évoque la conduite de Pamela Anderson. "Pamela Anderson est une fille courageuse qui suit mes traces", explique l'actrice. Cette dernière évoque certainement le fait que Pamela Anderson s'engage, comme la française, depuis longtemps pour la cause animale. En juillet 2014, Pamela Anderson a alerté la planète sur la chasse séculaire des dauphins aux Iles Féroé, que certaines ONG qualifient de "massacre obsolète".

Sur la sexualité

En 2006 dans Voici, Brigitte Bardot alors âgée de 72 ans compare les relations sexuelles à la dégustation de chocolat. "La sexualité ? C'est comme quand on a mangé trop de chocolat. Après, on a une crise de foie...".

Sur son ex-mari

Le playboy, photographe et milliardaire germano-suisse Gunter Sachs s'est suicidé le 7 mai 2011 pour échapper à la maladie. Il avait été marié à Brigitte Bardot de 1966 à 1969. L'actrice était revenu sur sa vie passée avec lui dans le magazine VSD quelques jours après le drame. Elle évoquait : "Un être flamboyant, un prince charmant, un seigneur, une race d'hommes en voie de disparition".

Sur son fils

Depuis la naissance de son fils unique en janvier 1960, Brigitte Bardot a toujours dit qu’elle n’avait pas la fibre maternelle. Dans son autobiographie Initiales BB où elle évoque une "grosse fesse" cauchemardesque et un bébé non désiré qu’elle compare à une bouillotte tout en précisant qu’elle aurait "préféré accoucher d’un petit chien".

Sur Marine Le Pen

Dans une interview accordée à Paris Match en août dernier, Brigitte Bardot avait dit qu'elle verrait bien la présidente du FN devenir chef de l'État. "Marine sait ce qu'elle doit faire (...) Je souhaite qu'elle sauve la France", clamait Bardot, n'hésitant pas à comparer Marine Le Pen à "la Jeanne d'Arc du XXIe siècle". 

En 2012 avant l'élection présidentielle, Brigitte Bardot avait également évoqué son intention de voter Front national. Dans une interview diffusée sur France 2 le 23 septembre, elle a dit de la fille de Jean-Marie Le Pen qu'elle était "une femme qui a une paire de couilles".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Brigitte Bardot People
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants