1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. VIDÉO ZAPPEUR - Quand les politiques réinventent des expressions
1 min de lecture

VIDÉO ZAPPEUR - Quand les politiques réinventent des expressions

Nicolas Sarkozy a fait sensation lundi soir en déclarant "passe moi la salade, je t'envoie la rhubarbe" face à David Pujadas. Mais le chef de Les Républicains n'est pas le premier à avoir réinterprété une expression.

ZAPPEUR - Quand les politiques réinventent des expressions
ZAPPEUR - Quand les politiques réinventent des expressions
Crédit : RTL
ZAPPEUR - Quand les politiques réinventent les expressions
01:17
Quand les politiques réinventent des expressions
03:07
Ambre Lefèvre

Invité sur le plateau du journal de France 2 lundi soir pour réagir au premier tour des régionales, Nicolas Sarkozy a surpris les téléspectateurs en s'exclamant "passe-moi la salade, je t'envoie la rhubarbe". Une transformation toute personnelle de l'expression "passez-moi la rhubarbe, je vous passerai le séné" de la part du chef de Les Républicains, assez coutumier du fait.

Il avait en octobre dernier tenté une métaphore incompréhensible qui sollicitait une voiture, une table à renverser et un coup de pied au derrière. Mais l'ancien président n'est pas le seul à s'être risqué à de nouvelles maximes. Lionel Jospin, pendant les débats sur le Pacs, avait tenté "certains préfèrent être souples dans leurs baskets" en opposition à ceux qui restent "droits dans leurs bottes". 

Jean-Pierre Raffarin avait quant à lui improvisé en anglais avec un "win the yes needs the no to win... against the no", tandis que Ségolène Royal avait créé son propre proverbe chinois à base de "bravitude" et de muraille de Chine.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/