1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. VIDÉO - À Los Angeles, un artiste français transforme un motel désaffecté en spectacle événement
1 min de lecture

VIDÉO - À Los Angeles, un artiste français transforme un motel désaffecté en spectacle événement

VIDÉO - Vincent Lamouroux a passé à la chaux un bâtiment abandonné sur le célèbre "Sunset Boulevard". Le résultat fait sensation auprès des visiteurs.

L'oeuvre de Vincent Lamouroux est devenue une attraction artistique
L'oeuvre de Vincent Lamouroux est devenue une attraction artistique
Crédit : FREDERIC J. BROWN / AFP
Un motel désaffecté transformé en oeuvre d'art
01:01
Christophe Chafcouloff & AFP

Un motel désaffecté repeint en blanc et transformé en sculpture géante sur laquelle chacun peut projeter ses pensées, ses désirs. C'est le pari osé et réussi du Français Vincent Lamouroux qui crée l'événement à Los Angeles avec sa nouvelle oeuvre.

Des centaines de curieux ont assisté dimanche 26 avril à l'inauguration de "Projections" sur Sunset Boulevard, à l'angle de Bates Avenue, d'où le surnom de "Bates Motel" de l'hôtel désaffecté depuis plus de dix ans.  Le "Pacific Sunset Motel", dont même le grillage, l'herbe ou les palmiers ont été passés à la chaux, a suscité l'engouement des visiteurs, auxquels se sont mêlés une foule d'artistes et de personnalités "branchées" de la ville.

Le blanc propice à l'imagination

Depuis deux semaines déjà, l'oeuvre suscitait de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux et dans la presse locale, enthousiasmant les passants de cette portion de Sunset Boulevard, dans le quartier de Silver Lake. "L'idée c'était de transformer intégralement le bâtiment et de l'envisager comme une grande sculpture à l'échelle de l'environnement urbain", a expliqué Vincent Lamouroux, qui se rend régulièrement dans la "Cité des Anges" depuis une quinzaine d'années.

Il a choisi la couleur blanche car c'est celle "qui pouvait amener le plus de lumière, qui pouvait éventuellement provoquer une espèce d'aveuglement, ça amenait aussi quelque chose de plutôt positif et peut-être l'idée d'un écran de projection pour tous les désirs, toutes les envies, toute l'imagination". Le blanc, couleur qui efface, est devenue celle qui fait apparaître au grand jour cette quasi ruine urbaine. L'installation va être maintenue en l'état pendant deux semaines avant de laisser le temps, la poussière et les artistes de rue en reprendre possession. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/