1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. LE CHIFFRE - Les animaux choyés à l'aéroport de New York
2 min de lecture

LE CHIFFRE - Les animaux choyés à l'aéroport de New York

La direction de l'aéroport de JFK a décidé de construire une structure de luxe pour les chiens, chats et autres chevaux de passage.

Les animaux choyés à l'aéroport de New York
Les animaux choyés à l'aéroport de New York
Crédit : Paul Guyonnet / RTL.fr
Paul Guyonnet
Paul Guyonnet

L'aéroport John Fitzgerald Kennedy de New York est l'un des plus fréquentés au monde, ce qui l'oblige à s'adapter continuellement aux millions de passagers qui y transitent chaque année, quels qu'ils soient. Ainsi, en 2016, ce sont les étalons de course, lévriers affûtés et autres animaux exotiques qui verront leurs voyages à Big Apple s'améliorer considérablement. 

Et pour cause : la direction de l'aéroport prévoit d'y construire une structure de luxe pour accueillir de la meilleure manière ces hôtes de marque. Selon l'agence Associated Press, le projet ARK at JFK, une référence claire à l'Arche de Noé, est même doté d'un budget de 48 millions de dollars. À l'intérieur, des étables climatisées sortiront de terre pour recevoir les vaches et chevaux, les pingouins auront droit à un espace réservé quand les chiens se contenteront de canapés et d'écrans plats, de piscines en forme d'os et d'espaces réservés aux cosmétiques. 

70.000 animaux passent par "JFK" chaque année

Au total, ce sont quelque 16.000 mètres carrés de surface qui vont être aménagés pour recevoir les 70.000 animaux qui passent chaque année par l'aéroport JFK, du bétail aux oiseaux en passant par les rares paresseux et oryctéropes du Cap. Avant de très souvent repartir vers le reste des États-Unis ou du globe, ces animaux doivent effectivement pour la plupart passer par une phase de quarantaine, rendant leur hébergement dans des structures adaptées indispensable pour l'aéroport. 

Pour les mêmes raisons, les animaux auront tous accès aux vétérinaires de la toute proche Université de Cornwell. "La majeure partie du travail de design s'est faite en collaboration avec des vétérinaires et spécialistes pour minimiser le stress ressenti par les animaux", explique ainsi Cliff Bollmann, le principal architecte travaillant sur "The ARK" pour le cabinet Gensler, basé à San Francisco. 

Transporter un animal, déjà un luxe

À écouter aussi

Associated Press précise par ailleurs que ce dispositif est loin d'être une nouveauté aux États-Unis. Les aéroports de Los Angeles, Chicago ou encore Miami disposent déjà de tels équipements. Pourtant, le projet new-yorkais devrait bel et bien révolutionner la manière dont sont traités les animaux en voyage puisqu'il prévoit que les avions puissent y accéder directement pour embarquer les bêtes le plus efficacement possible. 

Aussi innovants soient-ils, ces services auront un coût conséquent pour les voyageurs en demande et pourraient, par exemple, s'élever à environ 100 dollars par nuit pour un chien. Une somme qu'il faudra ajouter aux 1.000 dollars de moyenne que coûte par exemple un Londres-New York pour transporter un chien, en prenant en compte les frais d'avion, d'aéroport et de vétérinaire. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/