1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. Indonésie : un politique veut marier de force les adolescents qui se draguent le soir
1 min de lecture

Indonésie : un politique veut marier de force les adolescents qui se draguent le soir

Un dirigeant local du district de Purwakarta souhaite encourager les adolescents à se coucher plus tôt le soir et vivre une vie plus traditionnelle.

Des adolescents discutent à la gare de Jakarta (illustration)
Des adolescents discutent à la gare de Jakarta (illustration)
Crédit : CHOO YOUN-KONG / AFP
Christophe Chafcouloff & AFP

En Indonésie, les rendez-vous galants entre adolescents ne sont pas au goût de tout le monde. Ils pourraient même avoir de sérieuses conséquences, selon les velléités d'un dirigeant local qui a menacé d'interdire ces rencontres le soir et de marier de force les couples pris en "flagrance" de drague.

Un "Conseil culturel" pour convoquer les contrevenants

Si la nouvelle réglementation entre en vigueur le 1er octobre comme prévu, les rendez-vous galants seront proscrits après 21h pour les adolescents du district de Purwakarta, situé à une centaine de kilomètres de la capitale Jakarta. Pour assurer la bonne application des nouvelles dispositions, des patrouilles locales vont être mises en place et de nouvelles caméras de surveillance seront installées pour identifier les contrevenants, selon une déclaration de Dedi Mulyadi, chef du district de Purwakarta. "Ceux qui contreviennent aux règles seront convoqués par le conseil culturel du district pour un suivi. Au bout de la troisième infraction, le conseil du district pourrait demander à leurs parents de les marier", a expliqué Dedi.

L'âge légal pour se marier en Indonésie étant 16 ans, les modalités d'application de cette nouvelle réglementation ne sont pas encore clairement établies. Des unions d'adolescents de moins de 16 ans sont toutefois prononcées, parfois sans leur consentement, dans des régions rurales d'Indonésie, pays musulman le plus peuplé au monde. Dedi se félicite par ailleurs que ces restrictions vont encourager les adolescents à se coucher plus tôt le soir et vivre une vie plus traditionnelle comme ce fut le cas pour lui dans son village d'origine. "Je viens d'un village où à l'époque on ne pouvait pas rendre visite à un voisin après 21h car les villageois étaient au lit pour pouvoir se lever à l'aube pour cultiver leurs rizières", a-t-il notamment précisé.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.