3 min de lecture Télévision

"Zone Blanche" : 4 informations à savoir sur la série policière de France 2

La chaîne lance une nouvelle série policière en huit épisodes lundi 10 avril à 20h55, entre western et fantastique et campée par des acteurs méconnus du grand public.

Les deux premiers épisodes de "Zone Blanche" sont diffusés le lundi 10 avril à partir de 20h55 sur France 2.
Les deux premiers épisodes de "Zone Blanche" sont diffusés le lundi 10 avril à partir de 20h55 sur France 2. Crédit : Jean-Philippe BALTEL / Rémy GRANDROQUES / FTV / EGO PRODUCTION
Philippe Peyre
Philippe Peyre

Quatre ans que ce projet était dans les tiroirs, il est désormais prêt à être diffusé. France 2 diffuse lundi 10 avril à partir de 20h55 les deux premiers épisodes de la première saison de Zone Blanche, une série policière où l'esprit western vient se mêler à des phénomènes fantastiques.

Affichant un budget total de 10,5 millions d'euros, cette première saison est déclinée en huit épisodes tournés entre les Vosges et la Belgique, diffusés au rythme de deux chaque lundi, soit quatre soirées spéciales Zone Blanche. Fruit d'une coproduction franco-belge, cette série s'inscrit peut-être comme l'une des séries événements pour la chaîne. Seulement, reste à savoir si les téléspectateurs seront au rendez-vous pour espérer voir la suite de cette première saison. "Dès le départ nous avons pensé la trame de fond sur quatre ou cinq saisons, a révélé le producteur au Parisien. Une saison 2 est d'ores et déjà en écriture". 

Avant de rentrer dans le vif lundi 10 avril à partir de 20h55, RTL.fr vous dresse les quatre clés pour tout savoir sur Zone Blanche.

1. L'intrigue

La série se déroule à Villefranche, une petite ville paumée au beau milieu d'une forêt, sans aucune couverture réseau et où le taux d'homicide est six fois supérieur à la moyenne nationale. Chargée d'élucider l'étrange découverte d'une jeune fille pendue au fond du bois, la shérif Laurène Weiss (Suliane Brahim) va être accompagnée d'un procureur (Laurent Capelluto) dépêché exprès dans la région, alors même que la fille du maire a disparu depuis plus de six mois. Si les deux enquêteurs vont tenter d'élucider ces mystères, une intrigue différente sera développée dans chacun des huit épisodes.

2. Un lieu inconnu

À lire aussi
Laurent Ruquier dans "On n'est pas couché" Télévision
Affaire Yann Moix : Laurent Ruquier lit le droit de réponse de son frère, Alexandre

Cette série prend place à Villefranche mais sans précisément savoir exactement où. Un parti pris de la part du créateur de Zone Blanche, Mathieu Missoffe : "On a tourné dans les Vosges, mais ça aurait pu être n'importe quelle forêt épaisse et mystérieuse qui rappelait à la fois les contes de fées, la force de la nature sur l'homme et le labyrinthe de nos vies", a-t-il expliqué au Figaro. Pourquoi "Villefranche" ? "Il y en a plein en France et je ne voulais pas qu'on sache où on était", a-t-il précisé au Parisien

3. Un casting peu connu

Zone Blanche a fait le pari de ne mettre à l'honneur que des acteurs peu ou pas connus du grand public. Exit les têtes d'affiches, faites place à des comédiens plus discrets mais non moins talentueux. "On voulait vraiment un groupe où chacun pouvait exister sans écraser les autres, a justifié Julien Despaux, coréalisateur de la série avec Thierry Poiraud, au Parisien. Et on a cherché des types de jeux particuliers. Suliane Brahim, qui incarne l'héroïne (la shérif, ndlr), vient par exemple de la Comédie-Française, c'est son premier tournage pour la télévision".

Le choix de constituer un casting peu connu du grand public s'inscrit également comme un moyen d'inclure les téléspectateurs, à en croire Vincent Mouluquet, le producteur de la série : "Il fallait créer une vraie communauté, donner de l'appétit au téléspectateur pour qu'il ait envie de s'y fondre, a-t-il avancé au Parisien. Cela aurait été impossible avec un ou des acteurs de trop grande notoriété". Résultat, que des noms méconnus tels que Suliane Brahim (la shérif), de la Comédie-Française, Naidra Ayadi (la médecin généraliste et légiste), le Belge Laurent Capelutto (le procureur) ou encore Hubert Delattre (l'adjoint de la shérif). 

4. Une avalanche de prix

Si Zone Blanche n'a pas encore affronté la télécommande des téléspectateurs, la série a en tout cas été saluée par les professionnels du métier. Produite par Ego Production, elle a remporté le prix de la réalisation au Festival des créations télévisuelles de Luchon, le prix de la meilleure photo ainsi que du meilleur espoir masculin pour Hubert Delattre. La musique originale a, quant à elle, été récompensée du FIPA d'or (Festival international des programmes audiovisuels) à Biarritz. Après ça, si vous avez encore des doutes sur la qualité de cette série policière, vous n'aurez qu'à juger par vous même.

Découvrez la bande-annonce de Zone Blanche, dont les deux premiers épisodes de la première saison sont diffusés lundi 10 avril à partir de 20h55 sur France 2 :

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télévision Médias France 2
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788057878
"Zone Blanche" : 4 informations à savoir sur la série policière de France 2
"Zone Blanche" : 4 informations à savoir sur la série policière de France 2
La chaîne lance une nouvelle série policière en huit épisodes lundi 10 avril à 20h55, entre western et fantastique et campée par des acteurs méconnus du grand public.
https://www.rtl.fr/culture/cine-series/zone-blanche-4-informations-a-savoir-sur-la-serie-policiere-de-france-2-7788057878
2017-04-10 18:27:22
https://cdn-media.rtl.fr/cache/g0VJtyiS7jICfXKyQ79Nsw/330v220-2/online/image/2017/0410/7788059695_4-1510089.jpg