2 min de lecture Livres

"Vivre vite", le dernier livre de Philippe Besson consacré à James Dean

REPLAY - Une rentrée chasse l'autre dans les librairies. Après les 607 romans publiés à l'automne, voici les 549 nouveautés de l'hiver, dont "Vivre vite", le dernier livre de Philippe Besson, consacré à James Dean.

Laissez-vous Tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture
>
"Vivre vite" de Philippe Besson Durée : | Date :
La page de l'émission
Bernard Lehut
Bernard Lehut et Martin Cadoret

Philippe Besson publie Vivre Vite chez Julliard, titre tiré d'une phrase de James Dean qui disait vouloir "vivre vite, mourir jeune, faire un beau cadavre" et on peut désormais ajouter faire un beau roman.

Une icône intemporelle

A quoi bon écrire un roman sur James Dean ? On est tenté de se dire qu'on connait l'histoire, à commencer par sa fin tragique, la mort à 24 ans au volant de sa Porsche sur une route de Californie. Beau comme un ange, l'acteur a connu une carrière aussi brillante que fulgurante. Trois films, restés dans les mémoires, A l'est d'Eden, La fureur de vivre et Géant.

James Dean est devenu une icône intemporelle, une figure familière de notre mémoire collective. Que peut nous dire de plus un écrivain ? Philippe Besson est allé au-delà de l'image pour creuser l'intime et révéler la vérité d'un homme en lui donnant une voix. Cette liberté, ce privilège du romancier, l'auteur ne voulait pas s'en priver.

À lire aussi
Pierre Simenon pour son nouveau roman, "L'enfant de Garland Road" littérature
"Les Livres ont la parole" : "L'enfant de Garland Road" de Pierre Simenon

Un portrait kaléidoscope

Un drame comme celui de la perte prématurée de la mère de James Dean livre forcément des clés sur la personnalité de l'acteur. Philippe Besson en est convaincu : pour lui, c'est ce qui fera à jamais de l'acteur un enfant terrible et inconsolable, un être aussi attachant qu'horripilant, aussi fort que fragile, touché par la trivialité comme par la grâce.

L'icône est faite d'une riche complexité et d'une rare ambiguïté, y compris sexuelle, n'hésitant pas à coucher, utile ou pour le plaisir, avec les filles et les garçons. Le jeune homme est animé, pour reprendre le titre d'un de ses films, de la fureur de vivre comme mû par le pressentiment d'un destin foudroyé.

Philippe Besson fait entendre d'autres voix que celle de James Dean dans son roman puisqu'il fait parler toutes celles et ceux qui l'ont connu. Cela donne un portrait kaléidoscope de l'acteur. À tour de rôle s'expriment sa famille, ses amis d'enfance, ses profs mais aussi les stars d'Hollywood, Elizabeth Taylor, Marlon Brando, Elia Kazan. Un véritable casting de rêve !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Livres Cinéma Roman
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7776113030
"Vivre vite", le dernier livre de Philippe Besson consacré à James Dean
"Vivre vite", le dernier livre de Philippe Besson consacré à James Dean
REPLAY - Une rentrée chasse l'autre dans les librairies. Après les 607 romans publiés à l'automne, voici les 549 nouveautés de l'hiver, dont "Vivre vite", le dernier livre de Philippe Besson, consacré à James Dean.
https://www.rtl.fr/culture/cine-series/vivre-vite-le-dernier-livre-de-philippe-besson-consacre-a-james-dean-7776113030
2015-01-06 11:23:14
https://cdn-media.rtl.fr/cache/QJq7uQF68rK5xi2R-Lwm5A/330v220-2/online/image/2015/0106/7776113154_james-dean-et-ursula-andress.jpg