1 min de lecture Cinéma

VIDÉO - James Franco, l'acteur aux mille visages

VIDÉO ZAPPEUR - Dans une série produite par la chaîne "HBO", "The Deuce" l'Américain va incarner des jumeaux évoluant dans le milieu du porno des années 1970 et 1980. Un nouveau défi pour un homme déjà passé par tous les styles.

>
James Franco, l'acteur aux mille visages Durée : |
Paul Guyonnet
Paul Guyonnet
Journaliste RTL

Jeune premier charmeur, copain potache, super-méchant, rappeur dealer ou magicien, James Franco les a tous incarnés. Depuis qu'il a été révélé au grand public à l'orée des années 2000 pour son interprétation de la légende James Dean, l'acteur américain s'est dessiné une carrière et un parcours tout à fait atypiques. Personnage à part, artiste touche-à-tout, au cinéma aussi il s'est mis dans tous ses états. 

Après des débuts aux côtés de Seth Rogen - déjà - et Jason Segel à la télévision, la notoriété est donc venue par sa transformation en James Dean, glorieux aîné au destin tragique, qui lui a notamment valu un Golden Globe. Mais immédiatement, le jeune homme décide de varier les plaisirs et les genres. Il devient le meilleur ami de Spider-man dans les films de Sam Raimi, s'essaye au film historique avec Flyboy et surtout à la comédie avec ses acolytes Judd Apatow et Seth Rogen

Des jumeaux pontes du porno

La suite ? Une myriade de genre différents, des allers et venues par le cinéma indépendant (The Ape), la caricature presque grossière (Votre majesté), des films à gros budget (127 heures) ou l'autodérision totalement déjantée (C'est la fin !). Des choix parfois étonnants, mais toujours assumés, qui seront bientôt suivis d'un nouveau rôle singulier : celui de jumeaux pontes du porno.

La chaîne américaine HBO vient effectivement de commander à David Simon (l'homme derrière The Wire) le pilote d'une série intitulée en anglais The Deuce, et qui portera sur la naissance de l'industrie du sexe dans le New York des années 1970 et 1980. Comme l'a confié au Hollywood Reporter un collaborateur de David Simon, cet univers inclura "la pornographie, la prostitutions, les macs, la mafia, la corruption et tout New York à ses heures les plus sombres". Il en faudrait sans doute plus pour effrayer James Franco. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma James Franco États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants