3 min de lecture The Walking Dead

VIDÉO - "Fear the Walking Dead" : nouveau trailer pour le spin-off sur les origines de l'épidémie

"Fear The Walking Dead" revient sur l'origine de l'épidémie qui a dévasté le monde de "The Walking Dead". Le premier épisode sera diffusé le 23 août aux États-Unis.

"Fear" revient aux origines de l'épidémie qui a dévasté le monde de "The Walking Dead"
"Fear" revient aux origines de l'épidémie qui a dévasté le monde de "The Walking Dead" Crédit : Capture d'écran
Benjamin Hue
Benjamin Hue
et Claire Gaveau

Les contours du spin-off de The Walking Dead se précisent. À un mois de la diffusion du premier épisode de Fear The Walking Dead sur AMC, la chaîne câblée met en ligne une nouvelle bande-annonce qui en dit un peu plus sur l'intrigue de la série. Celle-ci met en scène une famille recomposée basée à Los Angeles aux prémices de l'épidémie de zombies, au moment où Rick Grimes (Andrew Lincoln), l'emblématique shérif au cœur des six saisons de The Walking Dead, est encore à Atlanta, plongé dans un coma dont il ne sortira que plusieurs mois plus tard.

Deux intrigues bien distinctes

À la lumière de cette vidéo promotionnelle, l'univers apocalyptique de la série-mère est intact. Le clip d'une trentaine de secondes s'ouvre par l'énigmatique énoncé d'un adolescent sur son lit d'hôpital. "Ils sont tous morts", lâche Nick Clark, campé par Frank Dillane, à ses parents, sans que ces derniers ne sachent s'il s'agit d'une hallucination ou d'un effroyable constat dont ils n'ont pas encore pris la mesure, alors que la rumeur d'une étrange épidémie parcourt les médias locaux.

Le trailer montre ensuite les différents personnages du show, Travis Manawa, le beau-père, professeur divorcé interprété par Cliff Curtis, et Madison Clark, la mère, conseillère scolaire avec deux enfants à charge jouée par Kim Dickens, face au chaos qui se répand dans les rues de la cité des anges. Le film effleure également la nature des zombies de Fear The Walking Dead, dont les yeux encore empreints d'une lueur d'humanité laissent augurer d'un comportement différent de celui des "walkers" de la série imaginée par Robert Kirkman.

D'une manière générale, l'intrigue sera totalement différente de celle du show original, qui s'est lui-même largement affranchi de la trame des comics. Fear The Walking Dead devrait expliquer comment le virus qui a décimé les États-Unis dans The Walking Dead s'est propagé à travers le pays et peut-être la planète. Séparés par le temps et la géographie, les deux programmes ne devraient pas offrir de cross-over. Mais Robert Kirkman a tout de même laissé entendre que Fear pourrait faire référence à certains épisodes des saisons 2 et 3 de la série d'origine.

Une famille à l'épreuve de l'apocalypse

À lire aussi
Michonne fera ses adieux dans la suite de la saison 10 de "The Walking Dead" Séries
"The Walking Dead", saison 10, partie 2 : qu'attendre des nouveaux épisodes ?

Dans cette préquelle, les liens nouant les membres de cette famille recomposée seront mis à mal par l'épidémie. "Nous avons cette famille très dysfonctionnelle et tous les problèmes auxquels elle va devoir faire face et auxquels elle aurait dû de toute façon faire face si l'apocalypse n'avait pas frappé. Tout cela sera exploré. "Le motif principal, ce sont les conflits qui animent cette famille et la manière dont ils vont être exacerbés par l'apocalypse", explique le scénariste de la série Dave Erickson au Hollywood Reporter.

La jeune veuve et son compagnon fraîchement divorcé tenteront de faire cohabiter leurs enfants respectifs dans cet environnement hostile. "Travis vient juste d'emménager avec sa compagne et envisage de l'épouser. Quand l'histoire de la série commence, ces deux personnes n'ont qu'un souhait : réunir leur famille sous un même toit et faire en sorte que cela fonctionne. Et l'ironie pour nous sera que la seule chose qui pourra les aider à accomplir cela, c'est de voir la fin du monde se profiler", raconte le show runner.

La désinformation au cœur de la série

Au-delà du drame familial et de la propagation du virus qui transforme les humains en zombies, la toile de Fear The Walking devrait également s'articuler autour de la notion de désinformation. "Le flot de désinformation de l'ère moderne durant les catastrophes naturelles est fascinant. Regardez ce qui est arrivé à la Nouvelle-Orléans après Katrina et voyez ces fausses histoires qui s'appuient sur la paranoïa et donnent l'impression que des gangs maraudent", affirme David Alpert, le producteur du show, lors du dernier Comic-Con

Il poursuit : "L'idée dans Fear, c'est qu'une partie des infos sont bonnes mais, alors que l'épidémie commence, les réseaux sociaux explosent et il devient impossible de démêler le vrai du faux". De quoi donner à Fear un aspect très différent de la série originelle. "Regarder la manière dont les gens reçoivent et digèrent ces informations est un élément essentiel que nous allons explorer". "Tout le monde ne réagit pas pareil face à l'apocalypse, confirme Kim Dickens lors de la convention. Certains essaient de rationaliser, d'autres deviennent paranos ou se terrent dans le déni". Autant de promesses à juger sur pièce à partir du 23 août sur AMC.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
The Walking Dead Séries
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants