2 min de lecture Star Wars 7

"Star Wars 7" : le casting, "le plus grand défi" de J.J Abrams

Le réalisateur du prochain "Star Wars" explique avoir ressenti une grande pression pour choisir les stars des nouveaux épisodes de la saga.

J.J Abrams le 30 octobre 2015.
J.J Abrams le 30 octobre 2015. Crédit : MARK DAVIS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Marine Cluet et AFP

Le 7 épisode de la saga Star Wars, Le Réveil de la Force, est sans conteste le film le plus attendu de l'année. Premier opus d'une nouvelle trilogie, il est porté par les acteurs Oscar Isaac, Daisy Ridley, John Boyega et Lupita Nyong'o, auxquels s'ajoutent les stars "historiques" de l'épopée Harrison Ford, Carrie Fisher et Mark Hamill. Réunir un tel casting n'a pas été une chose facile relate J.J Abrams.

À quelques semaines de la sortie du film, le réalisateur de 49 ans se livre au magazine américain Wired sur la pression ressentie pour trouver ses nouvelles vedettes. "Nous savions que nous n'étions pas en train de choisir les acteurs d'un seul film mais d'au moins trois. Ce fut pour moi le plus grand défi". 

Le cinéaste a néanmoins reconnu qu'en dépit de la pression de devoir créer la suite d'une épopée aussi adulée, savoir que la nouvelle intrigue et les nouveaux héros s'inscrivent dans la durée, sur trois films, a eu un aspect libérateur. "On n'a pas si souvent la possibilité de travailler dans quelque chose où l'on sait qu'il y a une continuité", a-t-il remarqué. "C'est quelque chose de formidable. Ça vous rend plus léger".

Hommage à George Lucas

Outre le casting, la priorité pour J.J Abrams et son co-scénariste Lawrence Kasdan, fut de concevoir une histoire capable d'enchanter les fans dévoués mais exigeants, 10 ans après une deuxième trilogie contestée. "C'était notre seul critère à Larry et moi : il fallait que le film régale" les fans. "Le but n'était pas de tout expliquer, de lancer de nouveaux jouets pour une multinationale, de tenter d'apaiser quiconque", a-t-il poursuivi. "Nous n'avons voulu faire que ce qui nous enthousiasmait".

À lire aussi
Kylo Ren avait un premier design très différent de celui découvert au cinéma Cinéma
"Star Wars 7" : au départ, Kylo Ren devait être terrifiant et cadavérique

Il faut dire que succéder à George Lucas, le créateur de la saga, n'est pas une mince affaire. Le réalisateur n'a d'ailleurs pas manqué de lui rendre hommage lors de son interview. "Ce n'est pas seulement à quel point le film est incroyable en lui-même, la technologie, l'humour, l'émotion, la romance, l'aventure", énumère-t-il. "C'est tout ce qu'il a généré" qui est "formidable", a-t-il conclu.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Star Wars 7 Cinéma Star Wars
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants