2 min de lecture James Bond

"Spectre" : James Bond est-il voué à être hanté par son passé ?

NOUS L'AVONS VU - Dans "Spectre", le 24e épisode de la franchise "James Bond", l'agent 007 doit faire face à ses fantômes. Le film contient aussi de nombreuses références à d'anciennes aventures de l'espion britannique.

Dans "Spectre", James Bond est encore hanté par son passé
Dans "Spectre", James Bond est encore hanté par son passé Crédit : 2015 Sony Pictures Releasing GmbH
Morgane Giuliani
Morgane Giuliani
Journaliste RTL

"Les morts sont vivants". C'est sur cette phrase mystique que s'ouvre Spectre, sorti sur les écrans français le 10 novembre au soir. Il s'agit du 24e long-métrage relatant les péripéties de James Bond, incarné pour la quatrième fois par l'acteur britannique Daniel Craig. Dans ce film, l'agent 007 se lance à la poursuite du Spectre, une organisation criminelle internationale. Au fur et à mesure de ses recherches, son passé le rattrape, à la fois dans l'intrigue et dans les détails.

Des fantômes omniprésents

Spectre met en avant le glaçant Ernst Stravro Blofeld, joué par Christoph Waltz, abonné aux rôles de méchants (Inglorious Basterds, Big Eyes). James Bond parvient à infiltrer les rangs de l'organisation éponyme, et assiste à l'une de leurs réunions, en Italie. Dans la bande-annonce, Ernst lui demande : "Tu m'as croisé tellement de fois et pourtant, tu ne m'as jamais vu ! Qu'est-ce qui t'a pris autant de temps ?" Les différentes révélations du film offrent au spectateur un regard nouveau sur les précédents épisodes, qui se retrouvent encore plus liés les uns aux autres. 

Dès le générique d'entrée de Spectre, on retrouve le visage de ces différents méchants, que James Bond a réussi à éliminer un par un. On distingue aussi celui de Vesper Lynd (Eva Green), son grand amour mort dans Casino Royale, et de M (Judie Dench), sa mentor décédée dans Skyfall.
Ce générique est symptômatique de l'une des obsessions de James Bond : le passé. Ce n'est pas la première fois que l'espion se retrouve pourchassé par ses fantômes. Dans Quantum of Solace, il est abattu par la mort de Vesper. Après s'être isolé sur une île paradisiaque, il décide de tout faire pour la venger. Dans Skyfall, l'espion, orphelin depuis le début de son adolescence, retourne sur les lieux tragiques de son enfance - une ferme perdue au milieu de la campagne écossaise - avec sa seconde mère, M. Enfin, son seul but dans Spectre est justement de venger cette dernière. 

De nombreuses références cultes

L'histoire et la mise en scène de Spectre sont aussi parsemées de références propres à l'univers de James Bond, qui remontent bien avant les films avec Daniel Craig. Le Spectre est initialement apparu dans pas moins de 7 films, dont James Bond 007 contre Dr. No, Opération Tonnerre et Au service secret de sa majesté. Ernst Blofeld était déjà de la partie, ainsi que son fameux chat blanc angora et sa bague portant le sceau du Spectre, que l'on retrouve dans le 24e épisode de la saga. 

À lire aussi
Daniel Craig rempile pour le vingt-cinquième "James Bond" Cinéma
"James Bond : No Time to Die" : Craig, Malek, Seydoux... Les affiches dévoilées

Par ailleurs, la scène de lutte entre Bond et l'imposant Mr Hinx, employé du Spectre, dans un train-restaurant filant à travers le désert, rappelle celles de Bons baiser de Russie et Les diamants sont éternelsSpectre renoue également avec les gadgets, essentiels à James Bond depuis ses premières missions. Toujours aussi taquin, l'espion s'approprie un modèle inédit d'Aston Martin, sa voiture favorite, alors que l'ingénieux Q (Ben Whishaw) l'avait confectionné pour l'agent 009. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
James Bond Cinéma Daniel Craig
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants