2 min de lecture Cinéma

Raymond Depardon : "'Les Habitants' sont un peu la consécration de mon travail"

RÉACTION - Le photographe et réalisateur de documentaires Raymond Depardon revient le 27 avril avec "Les habitants", balade en caravane à travers la France.

culture Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Raymond Depardon : "'Les Habitants' sont un peu la consécration de mon travail" Crédit Image : EITAN ABRAMOVICH / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Steven Bellery
Steven Bellery
et Morgane Giuliani

Depuis 50 ans, Raymond Depardon fixe sur pellicule photo et à travers ses documentaires (pour le petit ou le grands écran) des instantanés de nos vies. Il revient au cinéma mercredi avec Les Habitants, une balade en caravane à travers la France. Il s'est promené de Charleville-Mézières à Nice avec un principe simple : garer son véhicule dans rue et ouvrir les portes à des anonymes arrêtés en pleine conversation, et invités à poursuivre leur dialogue à l'intérieur, devant la caméra.

Le résultat est fascinant : des conversations sur la famille, le sexe, l'amitié, le travail, les rapports hommes-femmes, les différences de races et de religions. Ça en dit beaucoup sur qui nous sommes. Le futile apparaît essentiel et la généralité devient soudain très intime. "Ils m'ont surpris parce que je pensais qu'ils allaient parler beaucoup de politique, de colère contre les élus, révèle le réalisateur sur RTL. C'est quand même présent, mais surtout, ils ont parlé de la famille, du lien familial. 

>
"Les habitants" - Bande-annonce

Une nouvelle étape dans la filmographie de Depardon

Après la justice, le monde paysan mais aussi des reportages à travers monde entier lui valent aujourd'hui une renommé méritée. Témoin de son siècle, Raymond Depardon, à bientôt 74 ans, sent bien ce film-là est comme une nouvelle aventure : "C'est le début d'autre chose. Je m'apprêtais à partir au Tchad pour la 3e fois, et puis il y a eu les événements de Charlie Hebdo. Je me suis dit 'Il ne faut pas faire un film sur l'Afrique, mais sur la France. Il faut vite aller voir les Français.' Je crois que ça reste d'actualité, plus que jamais. C'est l'ouverture d'une nouvelle série, qui n'est plus celle du palais de justice, celle des paysans, celle de la psychiatrie."

Alexandre Desplat, un des plus grands compositeurs actuels de musique de films au monde, est au service du documentaire Les Habitants de Raymond Depardon. Ce film permet de donner la parole à ceux qu'on n'entend pas beaucoup, alors même que nos politiques ne parlent que d'eux. Vous savez, la fameuse expression "les gens", "les vrais gens" si à la mode de droite à gauche : "J'aime les gens, tout le monde le dit, mais il faut avoir confiance en eux. Je trouve que c'est leur rendre hommage à tous ces gens, qui auraient pu être des membres de notre famille. Il y a beaucoup de pudeur là-dedans. On est un peu surpris, parce que c'est très intime. C'est un peu la consécration de mon travail."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Laissez-vous tenter Documentaire
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants