1 min de lecture Pokémon Go

"Pokémon GO" : le tweet polémique de Laurence Rossignol qui enflamme le web

La ministre des Familles a ironisé sur l'aspect social du jeu. Elle n'aurait pas dû...

Un utilisateur de Pokémon Go à Haarlem aux Pays-Bas, le 13 juillet 2016
Un utilisateur de Pokémon Go à Haarlem aux Pays-Bas, le 13 juillet 2016 Crédit : Remko de Waal / ANP / AFP
Camille Kaelblen
Camille Kaelblen
Journaliste

Le Tour de France a beau se terminer aujourd'hui, c'est un tout autre événement qui a accaparé l'attention de nombreux Français : le 24 juillet, Pokémon GO a enfin été introduit en France... pour le plus grand bonheur des inconditionnels de Pikachu.

Si le phénomène réjouit déjà les nostalgiques des mythiques jeux et du dessin animé, il ne plaît pourtant pas à tout le monde. Parmi les détracteurs de l'application, Laurence Rossignol, la ministre des Familles, de l'Enfance et des Droits des femmes. Dans un tweet posté 30 minutes après l'annonce de l'arrivée de Pokémon GO en France, la ministre ironise, caustique, sur le caractère addictif et désengageant socialement de l'application :

Si l'on peut goûter le trait d'esprit tenté par Laurence Rossignol, difficile d'imaginer que la ministre ait testé elle-même le jeu, l'un des principaux intérêts de Pokémon GO étant justement de sortir, échanger et rencontrer d'autres joueurs. L'ironie du sort n'a pas échappé aux internautes, qui se sont empressés de répondre sur le même ton : 

Face à cette pluie de tweets gentiment indignés voire carrément moqueurs, la ministre des Familles s'est finalement fendue d'une réponse sobre

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pokémon Go Laurence Rossignol Ministre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants