2 min de lecture Fast and Furious 7

Paul Walker : comment les studios de Peter Jackson ont créé l'acteur en numérique

Selon le magazine américain "The Hollywood Reporter", le producteur Universal a fait appel au studio néo-zélandais Weta pour ressusciter Paul Walker en digital.

>
Fast & Furious 7 Bande Annonce VF (2015) Crédit Image : Universal Pictures |
Mathilde Cesbron
Mathilde Cesbron
Journaliste RTL

Paul Walker est décédé en novembre 2013, en plein tournage de Fast and Furious 7. Universal ne pouvait pas se passer de son héros, devenu une icône après son décès. Le studio a donc fait le choix de ressusciter l'acteur en images de synthèse et avec l'aide de ses deux frères, Cody et Caleb Walker qui ont achevé le tournage.

Selon le magazine spécialisé The Hollywood Reporter, Universal a fait appel au champion des effets spéciaux, le studio néo-zélandais Weta, fondé par Peter Jackson et spécialisé dans la post-production. Les ingénieurs - qui ont donné vie au monde du Seigneur des anneaux, du Hobbit et de Avatar - ont apporté leur expertise sur ce cas particulier.

Le studio n'a pas souhaité communiquer précisément sur son travail concernant Fast and Furious 7, a indiqué The Hollywood Reporter, mais les méthodes pour ramener un acteur à la vie dans un film sont les mêmes pour tous les longs-métrages. 

Un masque digital

Le magazine américain prend l'exemple de Gladiator. Lorsque Oliver Reed est décédé d'une crise cardiaque, les techniciens du film de Ridley Scott ont utilisé des images de coupe de l'acteur pour fabriquer un masque digital, ensuite appliqué sur le corps d'une doublure. "Il devait parler donc nous avons aussi changé les mouvements de sa bouche", a détaillé Robin Shenfield, patron de la société The Mill qui dirigeait les effets spéciaux sur Gladiator.

À lire aussi
"Vice Versa" de Pixar fait partie des rares cartons de 2015 à être totalement original Cinéma
Cinéma : parmi les cartons de 2015, seuls 2 films sur 24 sont totalement originaux

Absolument tout semble pouvoir être retouché et construit de manière digital avec plus ou moins de facilité. La tâche la plus ardue reste les yeux. "Garder un mouvement continu dans la musculature et dans les yeux est la clé pour que cela fasse vrai", a confié Shenfield. Captain America : Le Soldat de l'hiver a utilisé ce principe pour les scènes d'action, scannant certains acteurs pour pouvoir les animer en détails à l'aide de logiciels une fois le tournage terminé, lorsque le film est retravaillé en studio. 

Pour Fast and Furious 7 (en salle le 1er avril), Cody et Caleb, les frères de Paul Walker ont donc servi de doublure, tandis que le visage de la défunte star a été recréé en version numérique. Pour certaines critiques, cette reconstruction digitale est parfois perceptible à l'écran mais ne gâche en rien l'émotion. Fast and Furious 7 est un magnifique et vibrant hommageloue la presse anglo-saxonne. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Fast and Furious 7 Paul Walker Cinéma
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants