2 min de lecture Xavier Dolan

"Mommy" de Xavier Dolan : bombe émotionnelle au format carré

NOUS L'AVONS VU - Cinq mois après avoir reçu le Prix du Jury au Festival de Cannes, "Mommy" de Xavier Dolan sort dans les salles françaises ce mercredi 8 octobre. À ne pas manquer.

Anne Dorvel et Antoine Olivier Pilon dans "Mommy"
Anne Dorvel et Antoine Olivier Pilon dans "Mommy"
Mathilde Cesbron
Mathilde Cesbron
Journaliste RTL

Si Winter Sleep a raflé la Palme d'or à la barbe de Mommy, le long-métrage de Xavier Dolan se rattrape dans les salles. Rares sont les films d'auteur à connaître autant d'engouement. C'est le cas de Mommy qui sera diffusé mercredi 8 octobre dans 314 salles (contre 140 pour Winter Sleep et 80 pour Tom à la ferme).

Ce drame maternel a tout pour conquérir le public français : une grande dose d'excentricité, de l'originalité, de l'humour et de l'émotion. Veuve depuis trois ans, Diane, surnommée Die (bluffante Anne Dorval), élève seule son fils Steve (le tout aussi bluffant Antoine Olivier Pilon), qu'elle aime plus que tout. L'adolescent est bipolaire, violent et terriblement attachant. Ils entretiennent une relation fusionnelle, soutenue par un langage fleuri hilarant.

>
Mommy : Bande-annonce officielle

Image maternelle magnifiée

Même si une directrice d'un centre correctionnel ne prédit aucun avenir à son fils, l'excentrique Diane souhaite le sauver. "Ce n'est pas parce qu'on aime quelqu'un qu'on peut le sauver", prévient la directrice. "Les sceptiques seront confondus", lui rétorque la mère en guise de défi. 

Mommy
s'attache à magnifier l'image maternelle. Diane met tout en oeuvre pour offrir à son fils des moments de bonheur et essayer de le réintégrer à la société. Avec leur voisine bègue et introvertie Kyla (Suzanne Clément), ils forment un trio plein d'amour, hystérique, désabusé capable de faire passer le spectateur du rire aux larmes en une scène. Diane, Steve et Kyla pensent pouvoir se contenter d'être trois. Ils retrouvent même l'espoir pendant un temps. Mais l'épreuve était trop grande à surmonter. 

Scène de dispute à se réfugier sous son siège

Les émotions défilent en 2h18 et au format carré 1:1. Ce type d'image a l'étrange vertu d'impliquer le public au cœur de la vie des personnages, au centre de leurs sentiments. La scène de dispute haineuse entre la mère et le fils est à ce titre très impressionnante, au point de ressentir le besoin de se réfugier sous son siège... 

À lire aussi
Xavier Dolan, le 10 septembre 2018 Cinéma
Xavier Dolan sur RTL : "Je n'avais jamais été confronté à mon inexpérience"

Les images et les dialogues sont adoucies par une bande-originale pop des années 1980 et 1990. Xavier Dolan a le chic de mêler Céline Dion (On ne change pas) à Oasis (Wonderwall) et Andrea Bocelli (Vivo per lei). 

Mommy est le film dont j'ai le moins honte

Xavier Dolan
Partager la citation

"Mommy est le film dont j'ai le moins honte", avait confié Xavier Dolan lors de la présentation de son film au Festival de Cannes. Le réalisateur canadien, récompensé du Prix du Jury, peut désormais en être fier.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Xavier Dolan Cinéma Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7774712281
"Mommy" de Xavier Dolan : bombe émotionnelle au format carré
"Mommy" de Xavier Dolan : bombe émotionnelle au format carré
NOUS L'AVONS VU - Cinq mois après avoir reçu le Prix du Jury au Festival de Cannes, "Mommy" de Xavier Dolan sort dans les salles françaises ce mercredi 8 octobre. À ne pas manquer.
https://www.rtl.fr/culture/cine-series/mommy-de-xavier-dolan-bombe-emotionelle-au-format-carre-7774712281
2014-10-08 08:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/THTZwk5VbmMtFSTiD7Y_yw/330v220-2/online/image/2014/1007/7774716877_anne-dorvel-et-antoine-henry-pilon-dans-mommy.jpg