3 min de lecture Tom Cruise

"Mission Impossible : Rogue Nation" : les cascades du film sont-elles plausibles ?

NOUS L'AVONS VU - Tom Cruise qui s'accroche à un avion en vol, en apnée dans un puissant courant, à moto... Pour donner un air réaliste aux cascades, des petits secrets existent.

Tom Cruise lors d'une cascade pour "Mission impossible"
Tom Cruise lors d'une cascade pour "Mission impossible" Crédit : Capture Dailymotion
Martin Cadoret
Martin Cadoret

Tom Cruise est connu pour faire lui-même ses cascades, même les plus impressionnantes. Pour Mission Impossible : Rogue Nation, le comédien est resté fidèle à lui même. Pour promouvoir le film, les communicants se sont beaucoup appuyés sur l'aspect réaliste des cascades. Le point sur ce qui relève du trucage et de la réalité.

Accroché à un avion au décollage

>
Mission: Impossible Rogue Nation – En avion sans doublure [making-of - VOST]

Dès l'ouverture du film, Ethan Hunt doit récupérer la cargaison d'un avion avant qu'il ne s'envole. Manque de chance, l'agent ne réussit pas à rentrer dans l'avion. Alors il s'accroche en attendant que son collègue Benjamin Dunn (incarné par Simon Pegg) lui ouvre la porte à distance. Sans doute la cascade la plus impressionnante du film. Tom Cruise a réalisé 8 prises pour cette scène dangereuse. Dans la réalité, c'est possible : Pierre Martinet, un agent de la DGSE, l'a même testé en réalité comme il l'explique dans un entretien à Konbini.

L'équipe du film a bataillé pour avoir le droit d'utiliser un vrai A-400 et assurer à Airbus que l'appareil ne serait pas abîmé. Tom Cruise était protégé avec un harnais et un système de câbles solidement attachés à l'appareil. Le tout a été effacé numériquement au montage final. L'acteur portait également des lentilles pour se protéger du vent. Un avion de taille moyenne va à plus de 300 kilomètres heures au décollage. "S'il y a un problème, je ne peux rien faire avant l'atterrissage", explique David Vickery, le directeur des effets spéciaux. Tom Cruise n'a pas dormi la veille du tournage de la scène et c'est bien compréhensible.

Le combat de l'opéra de Vienne et la fuite par le toit

Dans l'opéra de Vienne, Ethan Hunt combat un méchant en coulisses et en hauteur. Une bataille à coups de couteau - dans la bande annonce, Tom Cruise se protège avec un rideau. "Ça, on peut le faire avec une arme véritable. Les combats se déroulent parfois avec des armes en acier, donc il ne faut pas se rater. Mais tout est chorégraphié, répété", explique Stéphane Margot, un cascadeur français. "Pour un combat de 2 ou 3 minutes, c'est quasiment une semaine de répétition", précise-t-il.

>
Mission Impossible 5 - Making of Vienna
À lire aussi
"Top Gun : Maverick" sortira dans les salles le 15 juillet 2020. Cinéma
VIDÉO - "Top Gun : Maverick" : un nouveau trailer de haute-voltige pour Tom Cruise

À la suite de ce combat silencieux dans l'opéra de Vienne, Ethan Hunt et Ilsa Faust s'échappent par le toit du bâtiment. Il suffit à Tom Cruise d'attraper une corde et de descendre le long de celle-ci, avec Rebecca Ferguson à bout de bras. Une descente à la manière des pompiers, encore une fois sous haute protection : une vidéo amateur montre que les deux acteurs sont soutenus par des câbles. Ils descendent très rapidement et réussissent à atterrir sans encombre. Dans la réalité, c'est tout à fait possible, et ce n'est pas le Brésilien Felipe Leal, recordman de descente en corde lisse, qui dira le contraire.

>
Demonstração / Técnica Vertical em corda com Felipe Leal

En apnée dans un réservoir immergé

Tom Cruise a trois minutes à tenir sans oxygène
Tom Cruise a trois minutes à tenir sans oxygène

Dans le film, Ethan Hunt doit remplacer une pièce d'ordinateur logée dans un réservoir circulaire entièrement immergé. Dans la bande-annonce, le personnage saute à l'intérieur, de 36 mètres de haut. Tom Cruise a réellement fait le saut, mais le sol a été recréé grâce à des effets spéciaux, explique le Business Insider. Une fois dans le réservoir, l'agent doit retenir son souffle pendant trois minutes. Il est tout à fait possible de rester en apnée aussi longtemps, d'ailleurs pour certaines prises, Tom Cruise n'a pas respiré pendant 6 minutes. Son personnage est averti : pas de mouvements inutiles sous peine d'être à court d'oxygène rapidement. Le conseil est correct, puisque l'humain consomme plus d'air pendant l'effort.

La course poursuite à moto

>
Mission: Impossible - Rogue Nation | Featurette: "Motorcycles" | Paramount Pictures International

Au cours du film, Tom Cruise prend en chasse Rebecca Ferguson à moto, tout en étant suivi par un groupe de tueurs. Ils passent entre les camions et roulent à fond dans les virages. "La scène est vraiment réaliste. Ça se voit que ça a été tourné vite", confirme Jean-Pierre Goy, cascadeur à moto sur des films tels que James Bond, Batman ou Jason Bourne. "Mais le trafic sur la route, il doit être à environ 30 kilomètres heures. Après, c'est au réalisateur de donner la sensation de vitesse avec les travellings", analyse-t-il. Le cascadeur n'était pas sur le tournage de Mission Impossible, mais a déjà vu Tom Cruise à moto sur le tournage de Night & Day (2010). "Il roule bien", assure Jean-Pierre Goy.

Comme lui, Charles Bompas, cascadeur auto et moto au Stunt Show de Disneyland Paris, est séduit. "J'aime bien la scène où le vilain en moto percute l'arrière d'une voiture. On ne voit que la chute qui en résulte, mais pas la percussion en elle même. On nous oblige par le montage à se l'imaginer", confie-t-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tom Cruise Cinéma Cinéma
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants