1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. "Mad Max" : la doublure de Charlize Theron publie des photos du tournage
1 min de lecture

"Mad Max" : la doublure de Charlize Theron publie des photos du tournage

EN IMAGES - Dayna Grant a réalisé les cascades du personnage Furiosa dans "Mad Max : Fury Road".

Dayna Grant dans le camion Porte-Guerre
Dayna Grant dans le camion Porte-Guerre
Crédit : Capture Twitter @Daynastunts
Fanny Bonjean
Fanny Bonjean

Mad Max : Fury Road a enregistré l'un des meilleurs démarrages de l'année en France avec 270.000 entrées lors de la première journée en salles, jeudi 14 mai. Le réalisateur George Miller entendait bien conquérir de nouveau le public avec ce quatrième volet de la saga Mad Max, 36 ans après le premier. Et pour cela, il a souhaité privilégier les cascades aux effets numériques.

C'est dans le désert de Namibie que le tournage a eu lieu, et avec toute une équipe de cascadeurs. L'un d'entre eux, Dayna Grant, était la doublure de Charlize Theron pour le rôle de Furiosa, un (si ce n'est le seul) des personnages principaux. Celle qui a commencé sa carrière en remplaçant Lucy Lawless pour ses scènes à cheval dans Xena la guerrière, a cette fois-ci passé la plupart des scènes à l'intérieur ou accrochée à l'extérieur du camion Porte-Guerre.

Des conditions de tournage difficiles

Depuis quelques jours Dayna Grant publie plusieurs photos du tournage sur son compte Twitter. On la voit équipée du bras mécanique de Furiosa, le cambouis sur le front, tenir agrippée sur le côté ou en-dessous du camion. Elle a même réussi à prendre un cliché d'une cascade depuis l'intérieur du véhicule, alors qu'une moto passait au-dessus au milieu des flammes.

Si sur les photos, Dayna Grant semble prendre du plaisir à tourner, certains acteurs ont fait part des difficultés à réaliser les scènes dans le désert, sous un soleil de plomb. "Tout n'est que métal, expliquait Tom Hardy au Mirror. On est attachés à des câbles avec peu de vêtements et on a un harnais. Il fait moite et chaud et on est tiré dans les airs, essayant de rebondir et s'écraser contre le métal, jour après jour, pendant six mois. J'étais comme roué de coups. C'était vraiment très dur."

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

pub
Flash Culture