3 min de lecture Festival de Cannes

Grace de Monaco : "J'ai voulu la ressentir", raconte Nicole Kidman

INVITÉE RTL - "Grace de Monaco" sort ce mercredi 14 mai partout en France, et fera l'ouverture du 67ème Festival de Cannes. À quelques heures de sa montée des marches, Nicole Kidman est l'invitée exceptionnelle de RTL.

Nicole Kidman, le 14 mai 2014, invitée de RTL
Nicole Kidman, le 14 mai 2014, invitée de RTL Crédit : Lionel Hahn / Abaca Press pour RTL

Elle a été Virginia Woolf dans The Hours, Satine dans Moulin Rouge, Grace dans Les Autres, Grace dans Dogville. Ce mercredi, Nicole Kidman se dévoile en Grace Kelly de Monaco, dans le film d'Olivier Dahan qui ouvre le 67e festival de Cannes.

Le moment où j'ai eu le rôle, je me souviens avoir eu la chair de poule

Nicole Kidman
Partager la citation

"Le moment où Olivier Dahan m'a dit que j'avais le rôle, j'ai eu la chair de poule, se souvient la comédienne de 46 ans. J'ai étudié, lu des livres sur elle et plutôt que de l'imiter, faire des mimiques, j'ai voulu la ressentir."

Une biographie filmée et romancée

Le film se situe à deux années charnières : 1961-1962. Grace Kelly est mariée depuis 6 ans à Rainier. On comprend vite qu'une certaine habitude, presque une lassitude, s'est installée dans le couple quand soudain, Alfred Hitchcock propose à sa comédienne du Crime était presque parfait, de Fenêtre sur cour et de La main au collet de revenir à Hollywood, pour tourner Pas de printemps pour Marnie.

Grace, (désormais "de Monaco"), en parle à son époux, accepte le principe mais c'est sans compter sur l'histoire politique : le Général de Gaulle menace à ce moment de bloquer l'accès de la Principauté en exigeant de revoir les accords fiscaux avec la France. Le conflit va s’envenimer et emporter avec lui les rêves de retour sous les projecteurs de Grace Kelly.

>
Grace de Monaco - Bande annonce officielle VOST
À lire aussi
Le président du Festival de Cannes, Pierre Lescure Cinéma
Festival de Cannes : Anderson, Ozon, McQueen... Découvrez la "sélection officielle" 2020

Olivier Dahan montre formidablement bien les tourments qui agitent la jeune femme, son couple, leur famille et dévoile aussi les intrigues de la cour et les manœuvres d'état. Au bout du compte et du conte de fée, c'est à ce moment-là que Grace Kelly accepte vraiment son destin de souveraine.

Et c'est sans doute le rôle qui a été le plus difficile pour elle. Lorsqu'elle a épousé Rainier, elle était encore jeune. "Elle venait de gagner un Oscar, sa carrière était à son apogée mais elle voulait une famille, elle voulait l'amour", ajoute Nicole Kidman.

La famille Garibaldi agacée

La famille régnante monégasque n'apprécie toutefois pas le film qui traite d'une partie de son histoire. Une situation qui ne dérange pas l'actrice : "Je comprends leur réaction. Ce sont des enfants qui protègent leurs parents, l'intimité de leur famille".

Nicole Kidman, qui affirme avoir fait ce film "avec amour" et partager "une véritable affinité" avec la défunte princesse, aimerait rencontrer les Grimaldi. "Mais probablement ne veulent-ils pas", précise-t-elle dans la foulée.

Olivier Dahan, "un véritable artiste"

Le réalisateur précise que c'est Nicole Kidman qui a pris l'initiative de se manifester pour ce rôle, avec ce personnage dont elle se sentait assez proche. Très vite, le courant est passé entre eux et, sur le plateau, pendant le tournage, le réalisateur a découvert que ce "n'était pas une star", mais "une actrice au sens stricte, capable de faire naître des sentiments beaucoup plus complexes que ce que l'on ne pourrait jamais approcher dans un scénario".

Nicole Kidman est une actrice au sens stricte

Olivier Dahan
Partager la citation

Pour Olivier Dahan, tombé sous le charme de la comédienne, ses deux plus grandes qualités sont "la compréhension" et "l'intuition". Et les sentiments sont réciproques puisque l'interprète de Grace de Monaco raconte s'être sentie "protégée" par le cinéaste. "C'est un véritable artiste, grâce à la façon dont il filme, il trouve des choses en nous à travers la caméra", poursuit-elle.

Cannes, un endroit "familier" pour Nicole Kidman

Nicole Kidman connait bien le festival, son tapis, ses marches, ses stars et ses paillettes. Elle est venu de nombreuses fois, que ce soit pour défendre des films ou en tant que membre du jury. L'un de ses festivals les plus marquants, c'était en 2001 quand elle a foulé le tapis pour son rôle de Satine dans Moulin Rouge qu'elle qualifie de vrai tournant dans sa carrière.

La monter des marches, pour elle, c'est donc "bien plus de plaisir que de travail". "Pour moi Cannes, ça a vraiment été comme une carte de ma carrière. (...) Tout est familier pour moi."

Nicole Kidman est arrivée sur la Croisette, prête à défendre le long-métrage d'Olivier Dahan en ouverture de la cérémonie officielle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Festival de Cannes Les spéciales de LVT Nicole Kidman
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants