2 min de lecture Cinéma

Jenifer : "C'est Maya, il ne fallait pas la trahir"

REPLAY - "Maya l'abeille", la série télé animée qui a fait les beaux jours de millions d'enfants depuis 1975, passe du petit au grand écran mercredi 4 février.

Laissez-vous Tenter Laissez-vous tenter Jérôme Chapuis & Le Service Culture
>
Jenifer : "C'est Maya, il ne fallait pas la trahir" Crédit Image : JACK GUEZ / AFP | Durée : | Date : La page de l'émission
stephane-boudsocq
Stéphane Boudsocq et Axel Dauvergne

Dans La grande aventure Maya l'abeille, Jenifer est Maya et Christophe Maé incarne Flip, la sauterelle qui prend soin de son insouciante amie parmi les périls de la nature. On retrouve dans le film tous les ingrédients de la série : de l'humour, de la tendresse, un message sur l'environnement et un autre sur le passage de l'enfance à l'âge adulte. 

C'est Maya, il ne fallait pas la trahir

Jenifer
Partager la citation

"Je n'ai pas de souvenir concret du dessin-animé parce que je ne suis pas de cette génération là. Mais Maya ça m'évoque le dessin d'une amie peintre de mes parents que j'avais dans ma chambre d'enfant", se rappelle Jenifer. "Bien sûr que ça me rappelle mon enfance", rajoute Christophe Maé". "Des souvenirs de gosses où je me disais que les abeilles c'est cool, on n'a pas besoin de s'en méfier. Par contre, ça pique un peu, il faut pas trop s'y frotter".

Une leçon que vont apprendre à leurs dépens les méchants frelons qui vont s'attaquer à la ruche de Maya. Des rôles iconiques qui ont demandé du travail aux deux chanteurs. "C'est Maya, il ne fallait pas la trahir. J'ai été un petit peu guidée, on m'a fait confiance aussi, et j'ai été libre de proposer plein de choses", explique Jenifer. "Pour ma part j'ai pris énormément de plaisir à m'enfermer 2 jours en studio, à incarner ce personnage", raconte Christophe Maé. "C'est un personnage qui est plein de vie, il me ressemble un peu."

À lire aussi
Nicolas Sarkozy invité de Stéphane Boudsocq dans "Les Essentiels" Cinéma
Nicolas Sarkozy dans Les Essentiels

C'est un peu à cause et grâce à mon fils que je suis là

Christophe Maé
Partager la citation

Pour Jenifer il y a déjà eu une participation l'été dernier au film Les Francis mais elle m'a avoué qu'elle recevait des propositions et qu'elle y pensait sérieusement. Pour Christophe, c'est un vieux rêve à réaliser, d'autant que son fils l'y pousse un peu. "C'est un peu à cause et grâce à lui que je suis là. Mon fils ne connaissait pas Maya, il a six ans. Quand on l'a regardé ensemble c'est lui qui m'a tapé sur l'épaule et qui m'a dit que je devais le faire parce que c'est trop fun".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Laissez-vous tenter
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7776423181
Jenifer : "C'est Maya, il ne fallait pas la trahir"
Jenifer : "C'est Maya, il ne fallait pas la trahir"
REPLAY - "Maya l'abeille", la série télé animée qui a fait les beaux jours de millions d'enfants depuis 1975, passe du petit au grand écran mercredi 4 février.
https://www.rtl.fr/culture/cine-series/jenifer-c-est-maya-il-ne-fallait-pas-la-trahir-7776423181
2015-02-02 09:45:46
https://cdn-media.rtl.fr/cache/8psRR7CJ4CP-dJDNRD1zSA/330v220-2/online/image/2014/0513/7771930856_la-chanteuse-jenifer-en-aout-2011-a-tel-aviv.jpg