1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. James Bond : "On a proposé à Alain Delon de l'incarner ", explique Alain Terzian
2 min de lecture

James Bond : "On a proposé à Alain Delon de l'incarner ", explique Alain Terzian

INVITÉ RTL - Le producteur de cinéma à succès, Alain Terzian, à qui l'on doit notamment le film "Les Visiteurs", s'est confié sur le long-métrage de Pierre Granier-Deferre, "Le Toubib". Un chef-d’œuvre, sorti en 1979, avec Alain Delon.

Alain Delon dans le film "Le toubib"
Alain Delon dans le film "Le toubib"
Crédit : Capture d'écran YouTube
LVT ETE : Le producteur Alain Terzian évoque le film "Le toubib", avec Alain Delon
00:17:49
Laissez-vous tenter du 22 août 2018
00:17:38
Laissez-vous tenter du 22 août 2018
00:04:40
Stéphane Boudsocq & Nassim Aziki

Il se souvient du film, comme si c'était hier. Alain Terzian, figure emblématique de la production dans le cinéma français, nous raconte son ressenti sur le film de Pierre Granier-Deferre, Le Toubib. Une fiction, sortie le 27 octobre 1979, avec comme tête d'affiche Alain Delon. Tiré du roman, Harmonie ou les horreurs de la guerre, de Jean Freustié, le long-métrage met en avant un chirurgien (Alain Delon) opérant sur le front d'un conflit imaginaire, en Europe, pendant une Troisième Guerre mondiale. Au casting, Véronique JeannotBernard Giraudeau et Alain Delon.

De quoi impressionner Alain Terzian, alors jeune producteur de 30 ans à l'époque. "Lorsque j'ai rencontré Alain Delon, je me suis dit ça ne démarre pas bien", explique-t-il. L'équipe de tournage, était très impressionnée par le comédien, aujourd'hui âgé de 82 ans. "Tout le monde se mettait à murmurer quand Alain arrivait en plateau", nous raconte le producteur.

Juste à côté, un autre producteur tourne. Il s'agit de Albert R. Broccoli, producteur de James Bond, qui a fait une confidence à Alain Delon et Alain Terzian : "Alors qu'il [Albert R. Broccoli, ndlr] tourne James Bond, dans le studio d'en face, il propose à Alain Delon le rôle de James Bond. C'était lorsque Sean Connery avait jeté l'éponge (...) J'ai regretté qu'il ne l'incarne pas".

Également dans "Laissez-vous tenter" ce mercredi 22 août

Eddy de Pretto, l'une des sensations de l'année 2018, avec son premier album, intitulé Cure, a accepté de se confier sur sa voix, son parcours musical ainsi que sur ses inspirations vocales. "Plus jeune, j'avais une voix très aiguë et je chantais, I Believe I Can Fly, de R.Kelly (...) Dans ma tête j'ai toujours voulu chanter", raconte l'auteur-compositeur-interprète de 25 ans au micro de RTL.

À lire aussi

Enfin, l'écrivain et médecin Jean-Christophe Ruffin, nous parle du chef d’œuvre littéraire qu'il aurait souhaité écrire. Il s'agit du tout premier roman de Blaise Cendrars, L'or, paru chez Grasset, en 1925. "C'est un livre extrêmement court, d'une grande richesse, d'une grande puissance, qui condense une forme de génie", rapporte-t-il.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires