2 min de lecture Game of Thrones

"Game of Thrones, saison 5, épisode 6" : les téléspectateurs boycottent la série après l'atrocité du "Black Wedding"

Une sénatrice américaine, des journalistes d'un site féministe et de nombreux anonymes ont décidé de ne plus regarder le show après avoir été scandalisés par la scène finale de l'épisode 6 diffusé dimanche aux États-Unis.

Sansa Stark et Ramsey Bolton lors de leur nuit de noce dans "Game of Thrones"
Sansa Stark et Ramsey Bolton lors de leur nuit de noce dans "Game of Thrones" Crédit : HBO
Mathilde Cesbron
Mathilde Cesbron
Journaliste RTL

Attention cet article contient des spoilers de l'épisode 6 de la saison 5. Les créateurs de Game of Thrones sont-ils allés trop loin ? De nombreux téléspectateurs ont ce sentiment après l'épisode 6, diffusé dimanche aux États-Unis et lundi en France. Lors de la scène finale, Sansa Stark (Sophie Turner), tout juste mariée à Ramsay Bolton (Iwan Rheon) se fait violer par son mari sous les yeux de Theon Greyjoy, invité à regarder. Cette scène ne figure pas dans les livres de G.R.R. Martin. 

Les réactions des fans ont été violentes. Certains ne souhaitent plus regarder le show de HBO. Une sénatrice américaine, Claire McCaskill a confié sur Twitter qu'elle allait "en finir avec Game of Thrones. Cette stupide, gratuite et dégoûtante scène de viol est inacceptable."

Un célèbre écrivain américain, Marie Lu (auteur du best-seller The Young Elites) a elle-aussi déclaré "en avoir fini pour de bon" avec Game of Thrones. "À l'avenir, je lirai des résumés pour connaître l'avenir et ce que les personnages vont devenir. Bye." 

Le viol, pas un élément moteur de l'intrigue

C'est également tout un site américain, le féministe The Mary Sue qui a décidé de boycotter la série. Jill Pantozzi, le rédacteur en chef, a expliqué que son média ne couvrirait plus rien de ce qui concerne Game of Thrones. "Dans cette scène, le viol n'est pas nécessaire au développement du personnage de Sansa (elle a déjà été confrontée à de la violence abusive de la part d'un homme). Ce n'est pas nécessaire pour affirmer que Ramsay est un mauvais garçon (on le sait déjà). Ce n'est pas nécessaire pour prouver 'à quel point les choses étaient dures pour les femmes' (Game of Thrones est un univers fictif que l'on sait extrêmement patriarcal). Le viol, dans ce cas comme dans tous les autres, n'est pas nécessairement un élément moteur de l'intrigue."

À lire aussi
Emilia Clarke ("Game of Thrones" dans la vidéo "Leading Lady Parts" Séries
"Game of Thrones" : Emilia Clarke se confie sur son expérience traumatisante des scènes de nus

Le prochain épisode de Game of Thrones aura-t-il perdu en audience ? De nombreux fidèles semblent déterminer à jeter l'éponge.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Game of Thrones Séries
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants