2 min de lecture Adèle Exarchopoulos

Festival de Cannes 2015 : Adèle Exarchopoulos et Louis Garrel à la Semaine de la Critique

La sélection de la 54e Semaine de la critique a été dévoilée ce lundi. On y retrouvera Louis Garrel comme réalisateur, ainsi qu'un film réunissant Adèle Exarchopoulos et Tahar Rahim.

Adèle Exarchopoulos lors de la 67ème cérémonie du Festival de Cannes
Adèle Exarchopoulos lors de la 67ème cérémonie du Festival de Cannes Crédit : LOIC VENANCE / AFP
AFP et Charlie Vandekerkhove

Programmée en parallèle du Festival de Cannes, la Semaine de la critique a pour particularité de ne présenter que des premiers ou deuxièmes films. Cette année, pour sa 54e édition, plusieurs films français seront projetés en séances spéciales. Le premier réalisé par l'acteur Louis Garrel, est intitulé Les Deux Amis. Le deuxième long métrage d'Elie Wajeman, Les Anarchistes, réunissant Adèle Exarchopoulos et Tahar Rahim fait également partie de la sélection.

Trio amoureux

Inspiré de la pièce Les Caprices de Marianne, d'Alfred de Musset, le long métrage de Louis Garrel se présente comme une comédie, articulée autour du trio amoureux formé par l'acteur lui-même, Golshifteh Farahani (sa compagne à la ville), et Vincent Macaigne. Le scénario est co-écrit par Christophe Honoré, à qui l'on doit Les Chansons d'Amour, La Belle Personne, ou encore Homme au Bain.

Ce n'est pas la première fois que Louis Garrel passe derrière la caméra. Il avait jusqu'à présent réalisé des courts-métrages seulement : Mes CopainsLe Petit Tailleur, et enfin La Règle de Trois. Dans ce dernier, récompensé par le Prix Jean-Vigo du court-métrage en 2012, il jouait déjà aux côtés de Vincent Macaigne et Golshifteh Farahani.

Un film français en compétition

Le second film d'Elie Wajeman, qui ouvrira cette Semaine de la critique, s'inscrit quant à lui dans une veine historique. Soulevant des thèmes tels que l'engagement et la révolte, Les Anarchistes raconte l'histoire d'un brigadier choisi en 1899 pour infiltrer un groupe d'anarchistes à Paris. Deux ans après le succès de La Vie d'Adèle, palme d'Or au Festival de Cannes en 2013, Adèle Exarchopoulos donne la réplique à Tahar Rahim, révélé par Un Prophète en 2009. C'est un troisième film français qui clôturera cette sélection : La Vie en Grand, de Mathieu Vadepied.
Au total, sur les 1.100 longs métrages visionnés, sept seront en compétition du 13 au 24 mai prochain. Seul long métrage français sélectionné, le film de guerre Ni Le Ciel, Ni La Terre, de Clément Cogitore, avec Jérémie Rénier et Kévin Azaïs, décrit le quotidien de soldats français en Afghanistan. Les films seront départagés par un jury présidé par l'actrice et réalisatrice israélienne Ronit Elkabetz.

À lire aussi
Scarlett Johansson est l'héroïne de "Ghost in the Shell" Cinéma
"Ghost in the Shell" et "Orpheline" dans les sorties cinéma de la semaine

Tous les films en compétition pour la Semaine de la critique : 

Longs métrages
- Sleeping Giant, d’Andrew Cividino, 1er film
- Paulina, de Santiago Mitre, 2e film
- Mediterranea, de Jonas Carpignano, 1er film
- Krisha, de Trey Edwards Shults, 1er film
- Ni Le Ciel, Ni La Terre, de Clément Cogitore, 1er film
- Dégradé, d’Arab et Tarzan Nasser, 1er film
- La Tierra y La Sombra, (La Terre et l’Ombre) de César Augusto Acevedo, 1er film

Courts et moyens métrages
- Varicella, de Fulvio Risuleo
- Command Action, de Joao Paulo Miranda
- Everything Will Be Ok, de Patrick Vollrath
- Ramona, d’Andrei Cretulescu
- Too Cool For School, de Kevin Phillips
- Love Comes Later, de Sonejuhi Sinha
- Boys, d’Isabella Carbonell
- The Fox Exploits The Tiger’s Might, de Lucky Kuswandi
- Jeunesse Des Loups-Garous, de Yann Delattre
- La Fin du Dragon, de Marina Diaby

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Adèle Exarchopoulos La vie d'Adèle Cannes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants