1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. Comment la femme de Steve Jobs a tenté par tous les moyens d'interdire le film sur son mari
2 min de lecture

Comment la femme de Steve Jobs a tenté par tous les moyens d'interdire le film sur son mari

Laurene Jobs a appelé directement Leonardo DiCaprio, Christian Bale et les studios hollywoodiens intéressés par le film sur son mari pour leur ordonner de ne pas le faire, rapporte "The Hollywood Reporter".

Mathilde Cesbron
Mathilde Cesbron

L'adaptation de la vie de Steve Jobs au cinéma ne s'est pas faite sans douleur. Le studio Sony avait acquis en 2011 les droits de la biographie du grand maître d'Apple écrite par Walter Isaacson. La major a immédiatement mis le projet sur les rails mais une série de malédictions l'a empêché de mener à bien ce film. Le réalisateur David Fincher, les acteurs Leonardo DiCaprio et Christian Bale ont tour à tour quitté la partie. Le piratage des mails de Sony - où des contenus confidentiels et des opinions sensibles ont été révélés - a fini d'achever le projet. Le studio l'a ensuite vendu à Universal qui s'apprête à sortir le long-métrage avec Michael Fassbender dans le rôle titre. 

Steve Jobs, en salles le 6 janvier 2016, retrace le brillant parcours de l'homme aux éternels cols roulés noirs mais dresse en parallèle un portrait peu flatteur de ses relations humaines. C'est pourquoi Lauren Powell Jobs, 51 ans et veuve du manitou d'Apple, s'est fermement opposée à ce film. "Ils n'ont pas aidé (elle et Tim Cook)", a confié Danny Boyle au magazine The Hollywood Reporter. "Depuis le début, Laurene Jobs a essayé de tué le film, ok ?", a déclaré une autre source, décrite par le magazine comme "un acteur clé du film". 

De ce que j'ai compris, elle a bien appelé un ou deux acteurs

Un employé du studio Sony

Par quel moyen la veuve (qui n'est pas représentée dans le film) a-t-elle tenté de faire pression ? Elle a tout simplement tout essayé. "Laurene Jobs a appelé Leonardo DiCaprio pour lui dire de ne pas faire ce film. Elle a appelé Christian Bale pour lui demander de ne pas faire ce film", a confié cette même source. Ce qu'un employé du studio Sony confirme : "Elle avait un désire profond d'empêcher ce long-métrage. Mais nous nous disions : 'Allons de l'avant'. De ce que j'ai compris, elle a bien appelé un ou deux acteurs."

Plus incroyable encore, elle aurait protesté de manière intensive auprès des studios pour qu'ils abandonnent ce projet. Le magazine ne décrit pas les agissements de la veuve mais l'équipe du film semble en garder de mauvais souvenirs. Le film ne s'attarde absolument pas sur sa relation avec Steve Jobs mais sur une autre partie de la vie du patron d'Apple. Le long-métrage évoque davantage sa fille née d'une précédente relation et qu'il n'a pas souhaité reconnaître comme sienne pendant plusieurs années. 

À écouter aussi

Une autre personne a avoir donné du fil à retordre aux studios est Tim Cook. Le successeur de Steve Jobs à la tête de la firme a bataillé contre le scénariste Aaron Sorkin. Il juge les projets de biopics sur Steve Jobs "opportunistes". "Quand vous avez une usine en Chine remplie d'enfants qui assemblent des téléphones pour 17 cents de l'heure, vous devez avoir beaucoup de sang-froid pour traiter quelqu'un d'autre d'opportuniste", lui avait répondu Aaron Sorkin. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/