2 min de lecture Charlize Theron

Charlize Theron : "Je veux faire des choses que je n'avais jamais faites auparavant"

INTERVIEW - La comédienne, à l'affiche de "Le Chasseur et la Reine des Glaces", cherche toujours à aller de l'avant, quitte à bousculer une industrie hollywoodienne parfois dure avec les actrices féminines.

Charlize Theron incarne à nouveau Ravenna dans "Le Chasseur et la Reine des Glaces"
Charlize Theron incarne à nouveau Ravenna dans "Le Chasseur et la Reine des Glaces" Crédit : © Universal Pictures International France
Martin Cadoret
Martin Cadoret

20 ans de métier et un Oscar plus tard, Charlize Theron n'a plus rien à prouver. Alors elle s'amuse : dans le Chasseur et la Reine des Neiges, la comédienne reprend son rôle de Ravenna, l'infâme belle-mère de Blanche Neige. Sans jamais se reposer sur ses lauriers. "Je veux pouvoir faire des choses que je n'ai jamais faites auparavant", explique à RTL.fr la star au caractère bien trempé.

Aller de l'avant, là où ne l'attend pas, Charlize Theron connaît. En 2003, l'ex-mannequin prend son rôle de tueuse en série dans Monster très à cœur. Elle grossit et porte un masque de silicone qui la défigure. Résultat : un Oscar. En 2015, nouvelle décennie, nouvelle transformation physique : cette fois, c'est en Impératrice Furiosa, alter ego de Mad Max, qu'elle fait sensation dans Mad Max : Fury Road. Visage rasé, bras mécanique, là aussi la transformation est radicale et l'exercice nouveau pour la comédienne.

Ce film a été un gros challenge physique pour moi

Charlize Theron
Partager la citation

"Je ne pouvais pas me reposer sur ce que j'ai déjà fait pendant les 20 dernières années", confie la comédienne. "Ce film a été un gros challenge physique pour moi. En plus, c'était assez particulier en terme de jeu parce que la plupart du temps, j'étais dans un véhicule (une grande partie de Mad Max se déroule sur la route, ndlr). Je ne pouvais utiliser que le haut de mon corps", détaille Charlize Theron.

Sur ce tournage, elle a expérimenté sa seule phobie. "La seule chose dont j'ai peur c'est sans doute d'arriver sur le plateau et d'être incapable de saisir mon personnage. Que je n'aie pas assez travaillé", confie l'actrice. "George Miller (le réalisateur de Mad Max) savait exactement ce qu'il voulait et il fallait que je puisse le satisfaire, alors que j'avais très peu de dialogues." Mission réussie : le film a été un immense succès critique et populaire. Une popularité qui pourrait justifier un spin-off. "On a parlé d'une suite, mais pas d'un spin-off, non", balaie la comédienne.

Pas sa langue dans sa poche sur Hollywood

À lire aussi
Charlize Theron à Santa Monica, le 13 janvier 2019 Cinéma
"Fast and Furious 9" : Charlize Theron publie une première photo de Cipher

Le genre de comédienne qui prouve que les personnages féminins peuvent aussi être bad-ass. "C'est une grosse méprise que de croire que les femmes n'aiment pas les gros films d'action. Je pense qu'Hollywood a perdu des milliards en pensant comme cela", confirme Charlize Theron. "9 fois sur 10, ce sont des femmes qui sont venues me parler de Mad Max, plus que les hommes. Des mères sont venues me voir pour me dire qu'elles avaient nommé leurs filles Furiosa ! Ce que je veux dire, c'est que l'idée qu'il y a un seul public pour ce genre de film est fausse", abonde l'actrice.

L'actrice n'a pas sa langue dans sa poche quand il s'agit de critiquer l'industrie du cinéma américaine. "Hollywood est beaucoup plus dur si un film mené par une femme rate. J'ai vu des acteurs enchaîner les flops sans problèmes, et je ne pense pas qu'une femme aurait le même traitement de faveur", lâche Charlize Theron. Qui s'apprête à faire une autre chose qu'elle n'a "jamais faite" : jouer dans Fast and Furious 8.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Charlize Theron Cinéma Interview
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants