1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. Avec "Chez nous", Lucas Belveaux veut "provoquer le débat"
1 min de lecture

Avec "Chez nous", Lucas Belveaux veut "provoquer le débat"

INVITÉ RTL - Lucas Belvaux raconte la dédiabolisation du Front national par le biais d'un "portrait le plus objectif possible" du parti.

Le réalisateur belge Lucas Belvaux, le 13 février 2010 à Paris.
Le réalisateur belge Lucas Belvaux, le 13 février 2010 à Paris.
Crédit : PIERRE VERDY / AFP
Lucas Belvaux : "Je veux provoquer le débat pour sensibiliser les citoyens"
07:19
Avec "Chez Nous", Lucas Belveaux veut "provoquer le débat"
07:25

Le film a provoqué une levée de boucliers chez les frontistes. Chez nous retrace l'histoire de Pauline, une infirmière à domicile dans le Pas-de-Calais enrôlée par le Bloc identitaire, un parti d'extrême droite qui souhaite qu'elle se présente aux élections municipales. Pour son réalisateur, Lucas Belvaux, la polémique "vulgaire" et "grossière" alimentée par le Front national alors que le film n'était pas encore sorti en salle avait pour but de dire aux électeurs d'extrême droite "ce qu'ils devaient penser du film" avant qu'ils ne le voient.

Par ce film, le cinéaste belge souhaite "provoquer du débat" dans le cadre d'une démarche "citoyenne". "Je pense que la démocratie a besoin du débat le plus apaisé possible et que c'est plus facile de parler autour d'un film que de son voisin", argue-t-il. Véritable explorateur de la "France invisible", Lucas Belvaux raconte la dédiabolisation du parti par le biais d'un "portrait le plus objectif possible" du FN d'aujourd'hui. Car si le parti fondé par Jean-Marie Le Pen est plus présentable qu'auparavant, l'idéologie est la même, selon le réalisateur.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/