3 min de lecture Astrologie

Astrologie : Steven Spielberg "est en duel permanent contre lui-même", dit Christine Haas

PORTRAIT ASTRO - L'astrologue Christine Haas se penche sur le thème astral du réalisateur américain, dont le film "Pentagon Papers" est sorti dans les salles françaises le 24 janvier 2018.

Steven Spielberg, le 15 janvier 2018 à Milan
Steven Spielberg, le 15 janvier 2018 à Milan Crédit : Nicola Marfisi / AGF/SIPA
Christine Haas
Christine Haas et La rédaction numérique de RTL

Steven Spielberg, né le 18 décembre 1946. Sagittaire ascendant bélier.

Il est quasiment impossible de faire un portrait original d’un homme aussi admiré et aimé que Steven Spielberg. Des milliers d’articles ont été écrits sur lui et sur ses films. Des films qui sont, pour la plupart, un morceau de notre histoire. Aussi, se pencher sur son thème c’est peut-être arriver à trouver et à comprendre les recettes du succès d’un homme passé maître dans l’art de faire rêver ses contemporains.

Y a-t-il quelque chose dans le thème de naissance de Steven Spielberg qui pouvait laisser présager un tel succès, et surtout combien il saurait toucher le public, provoquer en lui des émotions fortes, voire des torrents de larmes ? Il y a un dicton en astrologie qui dit que les astres proposent mais que les hommes disposent. En fait Steven Spielberg a totalement rempli la mission que lui avait assigné son ciel de naissance. Il n’est pas passé à côté du ressort qui lui permis de réaliser ses rêves d’enfant : il a su utiliser à son avantage la colère qui était en lui (conjonction Soleil/Mars à la naissance). 

À lire aussi
Christine Haas, Frédéric Williams et Stéphane Bern Stéphane Bern
A La Bonne Heure spécial voyance

Ce n’est pas un hasard si le premier de ses films qui a marché s’appelait Duel Steven Spielberg était, et est toujours en duel permanent contre lui-même. Les raisons de cette colère, de ce duel intime, sont certainement très banales. Mais quoi qu’il en soit, c’est elle qui a servi de levier à sa créativité. En analysant son thème, on constate qu’entre autres, il a mal supporté l’émotivité qui était la sienne (ascendant Cancer, en dissonance avec Neptune). 

Il a dû penser que ce n’était pas très viril d’être aussi sensible, que c’était une fragilité ; ce qui est vrai. Aussi, cette émotivité, envahissante, il n’a eu de cesse de s’en débarrasser en la projetant sur les autres et en la faisant finalement ressentir aux spectateurs dans pratiquement tous ses films. 

Du même coup, il a pu également se débarrasser de cette colère dont il a été question plus haut en créant des personnages que l’on ne pouvait que détester : des "mauvais" parsèment ses films, ils portent en eux toute la méchanceté du monde. Très fréquemment, il arrive que pour mieux vivre avec soi-même, on fasse vivre aux autres par images interposées (ou livres, tableaux, etc.) ce qu’on vit de désagréable et de dérangeant. 

Spielberg reste ce petit garçon en colère et révolté

Christine Haas
Partager la citation

Pour l’illustrer dans son thème, nous avons un aspect fondateur, qui coupe le thème
en deux : une opposition Soleil/Uranus. En dehors de l’inciter à se projeter vers l’extérieur, c’est aussi un facteur de rébellion, de révolte contre les valeurs établies et contre ce que la vie lui a imposé. Mais Steven Spielberg est malin, il a compris très tôt qu’il était inutile de se révolter tout seul dans son coin contre ce qu’il ne maîtrise pas et contre un système dont il n’est pas l’organisateur mais, tout en feignant d’en être aujourd’hui l’organisateur, il reste ce petit garçon en colère et révolté qui nourrit sa créativité.

Le cinéma a deux vocations, l’une est de nous faire réfléchir, l’autre de nous faire ressentir. Quand on peut faire les deux, c’est le top et Spielberg a réussi un parfait amalgame. On se trouve, avec lui, devant un vrai modèle de réussite, à la fois personnelle et professionnelle, un exemple de parfaite gestion de soi et d’une économie personnelle aux petits oignons qui lui permet aujourd’hui de vivre une vie qui semble être très équilibrée. Ce qui est toujours le cas lorsqu’on devient soi-même en accomplissant les promesses de l’aube de notre vie et qui sont résumées dans le thème astral.

La carte de synastrie de Steven Spielberg
La carte de synastrie de Steven Spielberg
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Astrologie Cinéma Christine Haas
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792116830
Astrologie : Steven Spielberg "est en duel permanent contre lui-même", dit Christine Haas
Astrologie : Steven Spielberg "est en duel permanent contre lui-même", dit Christine Haas
PORTRAIT ASTRO - L'astrologue Christine Haas se penche sur le thème astral du réalisateur américain, dont le film "Pentagon Papers" est sorti dans les salles françaises le 24 janvier 2018.
https://www.rtl.fr/culture/cine-series/astrologie-steven-spielberg-est-en-duel-permanent-contre-lui-meme-dit-christine-haas-7792116830
2018-02-04 08:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/fPXtdIB0qIin4umNgwPwOg/330v220-2/online/image/2018/0203/7792116868_steven-spielberg-le-15-janvier-2018-a-milan.jpg