2 min de lecture Netflix

Angelina Jolie : "D'abord ils ont tué mon père", son insoutenable film de guerre

NOUS L'AVONS VU - Le dernier film réalisé par la star américaine, disponible à partir du 15 septembre sur Netflix, met en lumière les victimes des Khmers Rouges au Cambodge.

"D'abord ils ont tué mon père", le dernier film d'Angelina Jolie
"D'abord ils ont tué mon père", le dernier film d'Angelina Jolie Crédit : Netflix
Manon Bricard
Manon Bricard
Journaliste

Angelina Jolie continue de surprendre avec des œuvres qui ne ressemblent définitivement à aucune autre. Pour les besoins de D'abord ils ont tué mon père, l'actrice a de nouveau porté sa casquette de réalisatrice pour un film de guerre oppressant se déroulant au Cambodge. Ce dernier est disponible à partir du 15 septembre sur la plateforme de streaming Netflix.

Quelques années après avoir dénoncé l'absurdité du conflit sanglant en Bosnie dans Au pays du sang et du miel, la cinéaste prouve une nouvelle fois sa capacité à émouvoir sur un sujet aussi vu et revu que le drame de la guerre. C'est un autre drame historique qu'Angelina Jolie évoque dans ce nouveau film : les crimes perpétrés par les Khmers Rouges au Cambodge, de 1975 à 1979.

Pour décrire un génocide qui a fait environ 2 millions de morts, la cinéaste use du regard de Loung Ung, une fillette prisonnière du régime. Obligés de quitter sa demeure de Phnom Penh, l'enfant et sa famille se retrouvent  contraints d'abandonner tous leurs biens pour rejoindre un camp de travail.

>
D'abord, ils ont tué mon père ' Bande-annonce officielle ' Netflix [HD] Date :

Une fresque sur les horreurs de la guerre

À lire aussi
A-t-on enfin découvert qui se cachait derrière le monstre de la saison 3 de "Stranger Things" Séries
"Stranger Things", saison 3 : la folle théorie sur le monstre est-elle confirmée ?

Grâce aux souvenirs de cette rescapée, qui écrira quelques années plus tard le roman biographique dont est adapté le film, Angelina Jolie signe une fresque très réussie sur les horreurs de la guerre, vue à hauteur d'enfant, un choix narratif surprenant mais audacieux. Camps de travail, endoctrinement, violence des Khmers Rouges...

Observé au travers les yeux d'une fillette, le drame de la guerre gagne en profondeur et en absurdité : la jeune fille ne comprend pas ce qui se déroule devant elle et distord la réalité avec sa vision d'enfant traumatisée dans certaines scènes très oniriques. Le spectateur observe, avec fascination et impuissance, les différentes épreuves vécues par cet enfant, forcée à grandir trop tôt.

L'insoutenable réalisme

Cette intrigue très primaire - une famille victime de la guerre - force à dépeindre l'horreur de manière très réaliste et brute, flirtant parfois avec les codes du film documentaire. Angelina Jolie rappelle que la guerre ne se résume pas aux combats ou aux jeux de pouvoir. La réalisatrice capte la détresse de ces innocents dont la vie est bouleversée du jour au lendemain. Rapidement esquissés, on s'identifie peu à ces personnages mais on ne peut rester indifférent devant leur souffrance universelle.

Leur douleur est omniprésente : la tension et la peur se ressentent à chaque scène, tout comme la famine insoutenable ou l'épuisement éprouvés par les protagonistes. D'abord ils ont tué mon père excelle dans ces scènes de souffrances poignantes, où rien n'est dit mais tout est habilement suggéré. Le film se termine, mais la boule dans la gorge reste : Angelina Jolie a réussi son pari.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Netflix Cinéma Angelina Jolie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790081620
Angelina Jolie : "D'abord ils ont tué mon père", son insoutenable film de guerre
Angelina Jolie : "D'abord ils ont tué mon père", son insoutenable film de guerre
NOUS L'AVONS VU - Le dernier film réalisé par la star américaine, disponible à partir du 15 septembre sur Netflix, met en lumière les victimes des Khmers Rouges au Cambodge.
https://www.rtl.fr/culture/cine-series/angelina-jolie-d-abord-ils-ont-tue-mon-pere-son-insoutenable-film-de-guerre-7790081620
2017-09-15 08:10:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/oxGuL9kr8jdVbKz-NSr8Vg/330v220-2/online/image/2017/0803/7789599842_d-abord-ils-ont-tue-mon-pere-le-dernier-film-d-angelina-jolie.jpg