3 min de lecture Tintin

"Tintin aux pays des Soviets" en couleur : sacrilège ou coup de génie ?

Paru en 1929, le premier album du célèbre reporter avait toujours été publié en noir et blanc. Le 11 janvier prochain, il va sortir en couleur.

Rémi Sulmont RTL vous en parle déjà Rémi Sulmont
>
"Tintin aux pays des Soviets" en couleur : sacrilège ou coup de génie ? Crédit Image : SIPA | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Rémi Sulmont
Rémi Sulmont et Loïc Farge

Ce sera un événement dans le monde de la bande dessinée. Le 11 janvier prochain, va être publié un nouvel album de Tintin. Ou presque. Le tout premier album, Tintin au pays des Soviets, va ressortir, mais en couleur. Cela devrait être l’un des plus gros best-sellers de BD de l’année 2017. L’éditeur prévoit d’en vendre un demi-million dans l'année pour l’édition francophone. Certains tintinophilies crient déjà au sacrilège, à "l’opération marketing". Car jusqu'alors Tintin au pays des Soviets, en noir et blanc, était un album à part. Un "album-brouillon", où l'on voit un Tintin en germe, mal dégrossit, où la fameuse "ligne claire" d’Hergé hésite encore.

Mais c’est dans cet album que sont nés Tintin et Milou. C’est dans ces planches, au volant d’une Mercedes décapotable, que, soudain, la houppette de Tintin se lève pour ne plus jamais redescendre. Les planches ont été publiées en 1929, dans le journal belge Le Vingtième Siècle, dirigé par un abbé catholique d’extrême droite qui demande à un tout jeune homme de 21 ans, George Rémi, dit Hergé, de dénoncer en BD la révolution bolchevique. En 2017, cent ans pile après cette révolution bolchevique, on va donc donner des couleurs à ce mythique aux accents pamphlétaires.

Le dessin original rigoureusement respecté

Mais comment s'y prend-on pour "colorier" un Tintin qui était en noir et blanc ? Colorier ou coloriser (c'est très différent !). Il y avait deux options. Colorier, cela consistait à utiliser la gamme de couleurs assez vives des Tintin qu’on connait. Mais le choix qui a été fait, c’est de coloriser. Comme on colorise au cinéma : utiliser des tons plus assombris pour harmoniser les planches. En revanche, le dessin original a été scrupuleusement respecté. On n'a pas rajouté de trait là où c'était inachevé.

À lire aussi
Steven Spielberg et Peter Jackson au Comic-Con San Diego en 2011 Cinéma
Tintin : Peter Jackson et Steven Spielberg préparent un deuxième film
La couverture de "Tintin au pays des Soviets"
La couverture de "Tintin au pays des Soviets" Crédit : Édition Casterman

Le résultat est plutôt pas mal. Nous n'avons pu voir qu’une seule blanche, l'éditeur ayant le sens du marketing, et donc du secret. Nous avons demandé son avis à Philippe Goddin, grand spécialiste de Tintin, qui vient de sortir un livre très fouillé intitulé Hergé, Tintin et les Soviets. Car, lui, il a vu ce "nouveau" Tintin en couleur. "Au début, quand on m'a parlé de cela, j'ai fait partie de cette cohorte de gens qui se sont dit que c'était un effet de vente", concède-t-il.

"Mais à partir du moment où d'abord j'ai vu quelques exemples, et que j'ai vu la qualité de cette gamme de ton, j'ai vu le respect du travail qui avait été fait", avoue Philippe Goddin. "Je suis convaincu d'une chose : cela rend l'album beaucoup plus lisible. Une bonne partie des gens qui sont contre par principe vont, je le souhaite, changer d'avis", poursuit-il.

Pas de nouvel album avant 2054

Pour entretenir l'engouement pour Tintin, on pourrait voir de nouveaux albums de Tintin inédits, dessinés par d'autres dessinateurs. Mais pas avant 2054. Hergé, mort en 1983, a répété que Tintin ne devait pas lui survivre. Ses ayants droit se plient à ses volontés. Il déploie des trésors d’imagination pour entretenir les ventes de Tintin (1 million d’albums vendus chaque année).

Mais le 1er janvier 2054, soixante-dix ans après la mort d’Hergé, Tintin va tomber dans le domaine public - et sa houppette avec. N'importe qui pourra alors sortir un nouveau Tintin. À moins que la loi ne change d’ici là et qu'on fasse comme pour Mickey. Aux États-Unis, l’empire Disney a fait voter au Congrès américain la "loi Mickey Mouse" pour prolonger le copyright. Tintin a déjà commencé son lobbying pour préserver ses couleurs et son magot.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tintin Hergé Bande dessinée
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786306239
"Tintin aux pays des Soviets" en couleur : sacrilège ou coup de génie ?
"Tintin aux pays des Soviets" en couleur : sacrilège ou coup de génie ?
Paru en 1929, le premier album du célèbre reporter avait toujours été publié en noir et blanc. Le 11 janvier prochain, il va sortir en couleur.
https://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/tintin-aux-pays-des-soviets-en-couleur-sacrilege-ou-coup-de-genie-7786306239
2016-12-16 12:45:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/1YS9-icfbsjaN5BuN9ofgA/330v220-2/online/image/2016/1216/7786306973_une-figurine-de-tintin-illustration.jpg