1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. Tanguy Pastureau : le Disneyland du cannabis ouvre enfin
2 min de lecture

Tanguy Pastureau : le Disneyland du cannabis ouvre enfin

Une tribu sioux du Dakota du Sud a reçu l'autorisation d'édifier un vaste parc de loisirs entièrement dédié au cannabis et à sa consommation. C'est comme Disneyland, mais avec un Donald en pleine descente et Dumbo qui plane au lieu de voler.

Tanguy Pastureau
Tanguy Pastureau
Tanguy Pastureau : Le Disneyland du cannabis ouvre enfin
03:13
Tanguy Pastureau : Le Disneyland du cannabis ouvre enfin
03:08

De plus en plus d’états américains légalisent l’usage du cannabis. La Géorgie, l’Oregon, le Colorado, l’ont légalisé, dans tous ces états des gens défaits se font dépasser sur le trottoir par des hérissons. Ils ont les yeux rouges du lapin nain pas dans son assiette et sentent l’herbe comme Nicolas le jardinier à la fin de sa journée de travail.

Mais aux États-Unis, la valeur reine, c’est le brozouf, et celui qui en a dans les poches est respecté, tel le polygame qui monte au rideau sans Viagra en Ouganda. Or le cannabis génère de l’argent, avec lequel l’américain moyen peut s’acheter un burger local, donc comprenant un demi-bœuf coupé en tranches et autant de cheddar que n’en mange une vieille anglaise sans dents en une année. Il peut aussi, sa seconde passion, se procurer un fusil d’assaut, avec lequel il tire dans le tas au cinéma dès que le film est nul, et encore ils n’ont eu aux USA ni Camping 2 ni le 3e volet des Bronzés, parce que là un gonze sortait au minimum une ogive nucléaire.
 
Bien sûr la vente de cannabis est taxée, ce qui fait que le Colorado par exemple gagne tellement d’argent qu’il en reverse aux autochtones. En décembre dans le Dakota, ouvrira même le premier parc de loisirs dédié au cannabis, c’est comme Disneyland, sauf qu’après avoir fumé vous voyez 27 nains, soit ce que voit Olivier Minne quand il a trop forcé sur l’apéro dans le Fort Boyard.

C’est une tribu sioux qui va gérer le parc, ils ne scalpent plus la tête des gens mais directement dans la tête des gens, et il y aura un hôtel, où les visiteurs pourront dormir 72h d’affilée. Les chambres seront isolées, afin que vous n’entendiez pas votre voisin hurler qu’il est attaqué par des castors géants et violets. Et la tribu sioux fera pousser sa propre marijuana, avec 30 variétés...
 
Le complexe sioux pourrait générer 24 millions de dollars par an, avec que des fumeurs dedans, si un faucon passe au-dessus, il tombera raide. Ouverture le 31 décembre, et le temps que les types se réveillent, on sera le 4 janvier. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/