2 min de lecture Laissez-vous tenter

"Splendeurs et misères" : gros succès pour l'exposition du Musée d'Orsay sur la prostitution

REPLAY - C'est l'exposition parisienne la plus courue du moment. En un mois, 135.000 visiteurs ont déjà admiré "Splendeurs et misères" au musée d'Orsay.

Laissez-vous tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
"Splendeurs et misères" attire les foules au musée d'Orsay Crédit Image : BERTRAND GUAY / AFP | Durée : | Date : La page de l'émission
Monique Younès
Monique Younès et Charlie Vandekerkhove

C'est l'exposition parisienne la plus courue du moment : en un mois, 135.000 visiteurs ont déjà admiré Splendeurs et misères au musée d'Orsay. 5000 personnes se précipitent tous les jours pour admirer ces images du Paris interlope de 1850 à 1910. Pourquoi cette première grande manifestation consacrée au thème de la prostitution remporte un tel succès ?

Première explication, le fait que c'est une première ! Aucun musée n'avait jusque-là eu l'idée ou l'audace de traiter de la prostitution qui est pourtant un thème majeur dans la peinture, au XIXe. Le musée d'Orsay le fait de la manière la plus délicate qui soit, et c'est passionnant. On est tout de suite dans le bain, forcément rouge, qui est la couleur érotique par excellence. Couleur de la prostitution chic, pleine de velours écarlates et de sofas garance, couleur du luxe envoûtant, de la splendeur des courtisanes. Mais voilà bientôt le rouge sang, le rouge glauque, celui de la misère des bien mal nommées filles de joie. Le metteur en scène Robert Carsen, qui signe la scénographie, a dû utiliser 16 tons de rouges différents pour montrer toute la variété de situation entre ces deux mondes. Des situations de scandales, de honte, de plaisirs, d'humour, et parfois même d'amour. Il a placé au milieu des salles d'expositions des vitrines dans lesquels il expose des objets étranges.

"Splendeurs et misères", une exposition sur la prostitution, au musée d'Orsay
"Splendeurs et misères", une exposition sur la prostitution, au musée d'Orsay Crédit : Musée d'Orsay

Tous les grands noms de la peinture

Mais les objets exposés, aussi étonnants soient-ils, ne doivent pas vous détourner de l'essentiel, c'est-à-dire les tableaux. Les chefs d'œuvres de l'exposition attirent le public. Tous les grands noms de la peinture sont là ! Vous remarquerez que les plus célèbres courtisanes de l'époque se faisaient faire leur portrait, à l'égal des aristocrates. Et par les mêmes artistes.

C'est à quelques petits détails que l'on reconnaissait une prostituée dans un tableau du XIXe siècle : une cheville découverte, un grain de beauté poilu, le poil étant un signe d'érotisme. Une femme assise seule ans un bistrot devant un verre d'alcool, était évidemment une prostituée de bas étage. Une femme honnête au XIXe siècle ne pouvait pas s'attabler seule et boire de l'alcool. Mais la prostitution a de multiples visages. A côté de ces prostituées occasionnelles, il y avait les professionnelles, celles qu'on trouvaient dans les maisons closes, magnifiquement peinte par Degas et surtout Toulouse Lautrec.

Trois salles interdites aux mineurs

À lire aussi
Christophe Barratier lance le casting pour son nouveau film sur RTL Cinéma
Christophe Barratier lance le casting pour son nouveau film sur RTL

Trois toutes petites salles sont interdites aux moins de 18 ans. Elles montrent les premiers films porno de l'histoire. Elles sont bondées, évidemment, et cela ajoute encore au trouble. Quant à Olympia de Manet ou La Baigneuse endormie de Chassériau, œuvres qui firent scandales en leur temps, elles nous offrent aujourd'hui leur nudité avec une grâce presque innocente. En tout cas innovante. Il faut porter au crédit de la prostitution d'avoir renouvelé la peinture du nu féminin.

Et ce n'est pas le moindre des mérites de cette magnifique exposition que de le montrer. Ce que vous regardez, en traversant cette exposition, sont autant de scandales que de chef d'œuvres. Un palmarès avec lequel les ligues de vertus ne pourront jamais rivaliser. Splendeurs et misères, Images de la prostitution, est une exposition qui fera date dans l'histoire du musée d'Orsay.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Laissez-vous tenter Musée Culture
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants