2 min de lecture Laissez-vous tenter

Sarah Léon publie "Wanderer", un premier roman bluffant sur un pianiste prodige

REPLAY - À 21 ans, Sarah Léon publie son premier roman "Wanderer", aux éditions Héloïse d'Ormesson.

Laissez-vous Tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Sarah Léon : "Je pense que j'ai pu dire que l'écriture était ma raison de vivre" Crédit Image : Twitter Bernard Lehut | Durée : | Date : La page de l'émission
Bernard Lehut
Bernard Lehut et Capucine Trollion

Sarah Léon a 21 ans et s'apprête à sortir son premier roman Wanderer. Une belle histoire à double titre. Celle écrite dans ce livre, mais aussi celle vécue par l'auteure. En 2012, elle est lauréate du Prix Clara, qui récompense chaque année des adolescents auteurs de nouvelles. Ce prix, présidé par Erik Orsenna, perpétue la mémoire de Clara, une jeune fille morte il y a 10 ans d'une malformation cardiaque et se donne pour ambition de repérer les grands talents de demain. Et bien, 9 ans après la création du Prix, cette ambition se réalise pour la première fois avec Sarah Léon. 

"Dés mon plus jeune âge, j'ai ressenti que l'écriture n'était pas un passe-temps pour moi (...) Je pense que j'ai pu dire que l'écriture était ma raison de vivre", confie Sarah Léon. Elle sait, en effet, ce qu'elle veut, cette jeune Sarah Léon ! Dans Wanderer, il est question de musique, l'autre passion de l'auteure. "La musique occupe une place essentielle dans mon imaginaire. J'ai fait 12 ans de piano et je suis en train de faire des études de musicologie", poursuit la jeune femme.

Une histoire d'amitié passionnelle

Le Wanderer, le promeneur ou le vagabond en français, est une figure emblématique de la musique romantique allemande, chère en particulier à Schubert. Ici, le Wanderer, c'est le surnom donné à un jeune pianiste prodige d'aujourd'hui qui vient mystérieusement de mettre un terme à sa carrière et revient chez son maître avec qui il s'était brouillé 10 ans plus tôt. "J'ai beaucoup pensé au titre de Stefan Sweig : La Confusion des sentiments. Et c'était vraiment ça : l'incommunicabilité des sentiments", explique Sarah Léon.

Un livre d'une maturité bluffante

Pourquoi le pianiste et le maître se sont-ils séparés il y a 10 ans ? Pourquoi le pianiste prodige revient vers lui aujourd'hui ? Le lecteur va découvrir peu à peu la clé du double mystère du Wanderer, dans une atmosphère hivernale parfaitement restituée par la jeune romancière de 21 ans, habile également à sonder les cœurs. Wanderer est un livre d'une maturité et d'une délicatesse assez bluffantes chez une romancière débutante, l'écriture est encore un peu trop appliquée par moments, simple péché de jeunesse qu'on pardonne volontiers et puis, autre mérite de Wanderer, il invite à se replonger dans la musique de Schubert. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Laissez-vous tenter Littérature Roman
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782485333
Sarah Léon publie "Wanderer", un premier roman bluffant sur un pianiste prodige
Sarah Léon publie "Wanderer", un premier roman bluffant sur un pianiste prodige
REPLAY - À 21 ans, Sarah Léon publie son premier roman "Wanderer", aux éditions Héloïse d'Ormesson.
https://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/sarah-leon-publie-wanderer-un-premier-roman-bluffant-sur-un-pianiste-prodige-7782485333
2016-04-05 10:58:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/0dUudnwxCOPSVONnbJaPlQ/330v220-2/online/image/2016/0405/7782684428_cegueeaweaa0yw0.jpg