2 min de lecture Bande dessinée

Riad Sattouf : "Je suis en train d’écrire 'L’Arabe du Futur 6', ce sera la fin d’un cycle"

INVITÉ RTL - Le dessinateur et auteur de bande dessinée présente le 5e tome de "L'Arabe du Futur". Passionné par le monde de l’aviation, il a choisi de recevoir le commandant Samuel Lanos, pilote de chasse et leader de la Patrouille de France.

Ophelie Meunier Le Journal Inattendu Ophélie Meunier iTunes RSS
>
Le Journal Inattendu du 14 novembre 2020 Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Ophélie Meunier Journaliste

Dessinateur et auteur de la série de bandes dessinées à succès L'Arabe du Futur, Riad Sattouf est venu nous parler du 5e tome qui vient de sortir. L'Arabe du Futur retrace son enfance et son adolescence, lui fils d’un père syrien et d’une mère bretonne, et qui a vécu une histoire familiale dramatique. Malgré le succès des précédents tomes, Riad Sattouf est toujours inquiet avant la sortie d'un de ces livres et espère que le lecteur continuera toujours à se reconnaitre dans ses dessins.

Son rythme de vie pendant le confinement "n’a pas beaucoup changé", être écrivain et dessinateur c’est déjà un peu une "vie de confiné", dit-il. Il a révélé avoir fini d’écrire L'Arabe du Futur 5 pendant le 1er confinement et avoir commencé le tome 6 pendant ce deuxième confinement.

Ce Journal inattendu était l'occasion de mieux découvrir la personnalité et les goûts de Riad Sattouf. Passionné, fasciné même par le monde de l’aviation, il avait choisi de recevoir le commandant Samuel Lanos, pilote de chasse et leader de la Patrouille de France. Le commandant Lanos a dévoilé l’exigence du travail de pilote au sein de la PAF et son quotidien qui demande un entraînement de "sportif de haut niveau".

20201114_133254
20201114_133254

Côté musique, adolescent Riad Sattouf écoutait du trash metal, c’est ce que l’on découvre dans le tome 5 de L’Arabe du Futur, un style qu’il aime toujours aujourd’hui tout en prenant du plaisir à écouter Brassens ou encore Bourvil. 

À l'âge de 4 ans, découvrir Tintin a déterminé la suite de son existence et a déclenché son envie d’être dessinateur. Alors à la fin de ce Journal Inattendu c’est à son maitre en bande dessinée, Hergé, que Riad Sattouf a décidé de laisser un message. Chaque fois qu’il commence un album, il pense à ce conseil du créateur de Tintin : "faire très attention à son lecteur et que les bandes dessinées soient très lisibles, j’y pense tout le temps", a-t-il avoué.

Cela semble lui réussir, L’Arabe du Futur 5 est déjà un succès en librairie, du moins en éclique et viens chercher ta petite commande", comme Riad Sattouf aime rebaptiser le "click and collect".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bande dessinée
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants