1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. "Repose-toi sur moi", de Serge Joncour : une surprenante histoire d'amour
2 min de lecture

"Repose-toi sur moi", de Serge Joncour : une surprenante histoire d'amour

"Repose-toi sur moi", de Serge Joncour, est la plus belle histoire d'amour de cette rentrée littéraire. Celle de deux personnes que tout oppose et qui vont réussir à s’apprivoiser.

Serge Joncour, auteur de "Repose-toi sur moi"
Serge Joncour, auteur de "Repose-toi sur moi"
Crédit : LIONEL BONAVENTURE / AFP
"Repose-toi sur moi", de Serge Joncour
04:13
Bernard Lehut

Pas moins de 560 romans paraîtront d'ici octobre. Une abondante moisson dans laquelle il peut être difficile de trier le bon grain de l'ivraie. Repose-toi sur moi, de Serge Joncour, est assurément l'une des réussites que nous offre la rentrée littéraire. Sur le schéma cent fois rebattu de ceux qui ne sont pas faits pour se rencontrer, de ceux que tout sépare et pourtant que la vie va rapprocher, Serge Joncour signe une nouvelle variation tout en délicatesse, relevée d'un zeste de suspense et d'humour. Les lecteurs ne s'y trompent pas et en font déjà l'un des jolis succès du moment.

Dans ce roman, probablement la plus belle histoire d'amour de cette rentrée, on assiste à la rencontre de Ludovic et Aurore. Lui est un ancien paysan, jeune veuf, déraciné à Paris où il exerce l'ingrat métier de recouvreur de dettes. Quant à elle, elle est styliste de mode, chef d'entreprise, ultra parisienne, mariée et mère de deux beaux enfants. Ludovic et Aurore vivent dans le même immeuble mais cette dernière occupe un appartement luxueux dans la partie noble tandis que lui habite un deux-pièces vieillot au fond de la cour. Un jour, deux énormes corbeaux chassent de la cour le couple de tourterelles qui y avait fait son nid. Aurore en est toute perturbée. 

Une rencontre incongrue

Serge Joncour explique l'émoi de son personnage : "Quand elle en parle autour d'elle personne ne la considère, on ne trouve pas ça important. Sauf que pour elle, ça devient une vraie phobie, à tel point qu'elle a du mal parfois le soir à rentrer dans son immeuble. Ludovic a une forme de psychologie. Même si j'ai fait un personnage physiquement costaud, il n'empêche qu'il fonctionne avec sa tête, qu'il sent les autres. Et il sent bien que cette femme a un problème avec ses corbeaux et il va le régler sans même qu'elle le lui demande. Et à partir de là, ça crée un lien".

Les deux voisins apprendront à vaincre leurs préjugés, à surmonter leurs différences, à bousculer les convenances, bref à s'aimer de la plus belle des manières en se disant : "Repose-toi sur moi"... Le plus prometteur des titres de la rentrée ne déçoit pas. il est publié chez Flammarion. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/