2 min de lecture Peinture

Rembrandt : la France et les Pays Bas achètent conjointement deux tableaux du maître hollandais

REPLAY - Deux tableaux du peintre hollandais Rembrandt, portraits de deux notables du 17e, ont été achetés conjointement par la France et les Pays-Bas. Il s'agit d'une première européenne.

culture Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Rembrandt : la France et les Pays Bas achètent conjointement deux tableaux du maître hollandais Crédit Image : Domaine public | Crédit Média : Monique Younès | Durée : | Date : La page de l'émission
Monique Younès
Monique Younès et Martin Cadoret

À partir du mois de mars, deux nouveaux portraits peints par Rembrandt viendront enrichir les collections du musée du Louvre. Leur particularité, c'est qu'ils ont été achetés conjointement par le Louvre et le Rijksmuseum - le plus important musée d'Amsterdam - pour 160 millions d'euros et c'est une première européenne !  C'est un accord inter-muséal doublé d'un accord intergouvernemental entre la France et la Hollande. C'est assez inédit pour prendre le temps de raconter les coulisses de l'achat de ces deux portraits en pieds peints par Rembrandt en 1634.

Ils sont plus grands que nature, 2 mètres par 1,5 mètre chacun. Le premier présente madame Oopjen coppit, il a été acheté par la France et le second son mari Maerten Soolmans, acheté par les Pays-Bas. Ces riches notables hollandais portent des habits noirs luxueux agrémentées d'une dentelle blanche très fine.

De la collection des Rothschild à celle du Louvre

Ces deux portraits peints par Rembrandt sont en France depuis 1877 (139 ans). Ils ont été achetés par le baron Gustave de Rothschild, la branche française des célèbres banquiers. ils n’ont été montrés qu’une seule fois au public, c’était en 1952, lors d'une exposition Rembrandt à Amsterdam. Et voilà qu'en 2013, Éric de Rothschild, le petit fils de Gustave, décide de les vendre. Il propose les deux tableaux au Louvre pour la somme de 160 millions d'euros !


Le budget d'acquisition du Louvre n'étant que de 8 millions d'euros environ par an, il fallait donc trouver une solution pour empêcher que ces tableaux ne quittent la France. Autrement dit qu'ils ne soient pas achetés à des prix astronomiques par les monarchies du golfe qui je vous le rappelle ont déjà raflé Les joueurs de cartes de Cézanne pour 250 millions de dollars, le tableau de Gauguin Quand te maries-tu ? pour 300 millions de dollars et Les femmes d'Alger de Picasso pour 165,5 millions. Il est de la responsabilité des directeurs de musée et des ministères de la culture de ne pas participer à l'envolée des prix expliquait le président du Louvre Jean Luc Martinez, d'où son idée d'acheter les tableaux en commun avec le Rijksmuseum. Le musée d'Amsterdam possède la plus célèbre toile de Rembrandt, La ronde de nuit. Chaque musée déboursera ainsi 80 millions d'euros.

Exposés en alternance entre France et Pays Bas

À lire aussi
"Le Printemps" par Sandro Botticelli art
Un tableau rare de Botticelli, estimé plus de 80 millions de dollars, aux enchères

Les Rembrandt resteront trois mois au Louvre à partir de mars puis 3 mois au Rijksmuseum. Ensuite ils seront restaurés et à terme seront exposés en alternance, 8 ans dans un pays, 8 ans dans l’autre. Cela afin de limiter les déplacements qui risqueraient d’abîmer les tableaux. L'accord stipule que les portraits ne pourront jamais être séparés et jamais prêtés à d'autres musées. Une solution symbolique et politique qui donne une consistance à l'idée européenne, se félicitait lundi Fleur Pellerin. Personne ne lui a posé la question de savoir si c’est deux tableaux, ayant de tout évidence acquis la double nationalité, étaient susceptibles d’être déchus, un jour.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Peinture Laissez-vous tenter
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants