1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. Maxime Chattam : "J'ai écrit des romans policiers pour avoir moins peur de ce qu'est l'homme"
2 min de lecture

Maxime Chattam : "J'ai écrit des romans policiers pour avoir moins peur de ce qu'est l'homme"

Maxime Chattam, l'un des auteurs français les plus lus, publie "Le Coma des mortels", un nouveau roman audacieux, éloigné des polars noirs auxquels il nous avait habitué.

Maxime Chattam
Maxime Chattam
Crédit : Jean-François Robert
Maxime Chattam : " J'ai écrit des romans policiers pour avoir moins peur de ce qu'est l'homme"
00:05:16
Entretien intégral avec Maxime Chattam
00:24:53
Bernard Lehut & Capucine Trollion

Depuis près de 15 ans, Maxime Chattam excelle dans deux genres, le thriller et le fantastique, mais avec son dernier roman, Le Coma des mortels, il va surprendre. Un livre inclassable, audacieux, un cocktail étonnant de polar, de comédie cynique, de roman érotique et de traité philosophique ! Maxime Chattam déroutera peut-être certains de ses lecteurs et bluffera les autres par son culot. Quoi qu'il en soit, il est toujours bon de voir un auteur à succès ne pas s'endormir sur ses lauriers, oser se remettre en question, prendre des risques et innover.

La forme, déjà est audacieuse. Maxime Chattam construit son livre à l'envers, il commence par la fin, le chapitre 39 et ainsi de suite jusqu'au premier. Un homme, Pierre, contemple le crépuscule sur une plage paradisiaque, un homme qui a échappé à la malédiction qui le poursuivait. C'est Pierre qui vous parle, qui va tout vous raconter. Un homme qui, un jour, a voulu en devenir un autre.."Il refait toute sa vie, y compris jusqu'à changer d'identité et finalement, est-ce que ce n'est pas quelque chose qu'on a tous eu une tête un moment dans notre vie ? Lui, il ose", explique l'auteur.

Une nouveauté dans la bibliographie de Maxime Chattam

Dans Le Coma des mortels, on trouve de la culpabilité, des morts, un narrateur, Pierre, qui fait figure de suspect, tout cela ressemble furieusement à un thriller. Mais, la nouveauté dans l'oeuvre de Maxime Chattam, c'est le ton décalé, voire déjanté flirtant avec un comique absurde. Exemple, Pierre qui a rompu avec son passé se fait embaucher au zoo de Vincennes comme ramasseur des déjections animales, son pire cauchemar, les pandas à l'activité intestinale incessante. "Pierre n'étant pas quelqu'un qui fait les choses comme tout le monde, quand il est confronté à un problème, il cherche toujours à trouver une solution, peu importe l'éthique", poursuit l'auteur. Avec les pandas, ça passe par une grosse boîte d'Imodium. 

Avec Le Coma des mortels, à la forme et au ton singulier, Maxime Chattam n'en continue pas moins d'explorer ses thèmes favoris, la part d'animalité et le mal tapis dans l'homme. "J'ai le sentiment que décortiquer ce qu'il y a de plus sombre dans l'humanité m’amène à comprendre l'homme. Et si j'ai écrit des romans policiers il y a des années de cela, c'était pour avoir moins peur de ce qu'est l'homme", conclut Maxime Chattam. Osez donc  l'exploration inattendue et audacieuse du mal et le jeu capricieux de la vérité que vous propose l'auteur. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/