1 min de lecture Mode

Marie-Louise Carven, doyenne de la haute couture, est décédée à 105 ans

Fondatrice de la maison Carven en 1945, la créatrice connue pour avoir incarné le chic insouciant d'après-guerre s'est éteinte ce lundi matin à son domicile.

Marie-Louise Carven le 11 janvier 2002 (archives)
Marie-Louise Carven le 11 janvier 2002 (archives) Crédit : JOEL SAGET / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le monde de la mode est en deuil ce lundi. Considérée comme "le grand couturier" des petites femmes, comme elle, pour lesquelles elle a dessiné pendant cinquante ans des robes pimpantes et féminines, Marie-Louise Carven s'est éteinte ce lundi 8 juin à domicile à l'âge de 105 ans selon Catherine Degueldre, secrétaire de l'association Grog-Carven.

Née Carmen de Tommaso le 31 août 1909 à Châtellerault, dans la Vienne, elle ouvre en 1945 une boutique sous son nouveau nom "Carven", Rond-Point des Champs-Élysées. La créatrice s'attelle à confectionner des robes pour des femmes de petite taille, comme elle qui mesure 1m55. L'un de ses premiers modèles, une robe d'été décolletée aux fines rayures vertes et blanches (couleurs qui deviendront sa signature) baptisée "Ma Griffe", rencontre un succès immédiat. Un an plus tard, elle lance un parfum du même nom qui fera le tour du monde.

Le style Carven est né: frais et joyeux, il aime les fleurs et les couleurs. Taille de guêpe, jupe ample, épaules larges et décolleté en balconnet, il séduit les jeunes filles, pour leur premier bal comme pour leur mariage.

À lire aussi
Bilal Hassani, le 12 mai 2019, à Tel-Aviv eurovision
Eurovision 2019 : Bilal Hassani défile dans une robe incroyable

Se recentrer sur le prêt-à-porter

À l'âge de 84 ans, en 1993, elle abandonne la création en 1993. La griffe, passée entre plusieurs mains et aujourd'hui présidée par Henri Sebaoun, a abandonné la couture pour se recentrer sur le prêt-à-porter, confiant en 2009 les rênes de la création à Guillaume Henry. Le trentenaire a relancé la marque avant de rejoindre Nina Ricci en janvier dernier, passant le relais au duo Adrien Caillaudaud et Alexis Martial, côté collections féminines, et à Barnabé Hardy pour la mode hommes.

Mme Carven était veuve de Philippe Mallet, frère de l'architecte Robert Mallet-Stevens, puis du collectionneur suisse René Grog. Elle a légué au Louvre et au musée Guimet une collection de meubles et d'objets d'arts du XVIIIe. Elle a aussi fait don de ses collections de haute couture, soit 80 créations, au Palais Galliera. Elle était à la fois commandeur de la Légion d'honneur et du Mérite.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mode Décès
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7778650025
Marie-Louise Carven, doyenne de la haute couture, est décédée à 105 ans
Marie-Louise Carven, doyenne de la haute couture, est décédée à 105 ans
Fondatrice de la maison Carven en 1945, la créatrice connue pour avoir incarné le chic insouciant d'après-guerre s'est éteinte ce lundi matin à son domicile.
https://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/marie-louise-carven-doyenne-de-la-haute-couture-est-decedee-a-105-ans-7778650025
2015-06-08 18:51:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/LH51HX6k-8XWyCuODKt71g/330v220-2/online/image/2015/0608/7778650033_carven.jpg