2 min de lecture Musée

Liévin : les travaux du "coffre-fort du Louvre" vont commencer en septembre

REPLAY - INFO RTL - La quasi-totalité des collections non exposées du Louvre sera transférée sur le nouveau site du Pas-de-Calais, où la pose de la première pierre est programmée en octobre ou novembre.

Rémi Sulmont RTL vous en parle déjà Rémi Sulmont
>
Liévin : les travaux du "coffre-fort du Louvre" vont commencer en septembre Crédit Image : JOEL SAGET / AFP | Crédit Média : RTLNET | Date :
La page de l'émission
Rémi Sulmont
Rémi Sulmont et Loïc Farge

Une révolution pour le musée le plus célèbre du monde. Comme RTL vous l'a révélé mardi 6 juin, les travaux pour la construction des nouvelles réserves du Louvre vont commencer à Liévin, en septembre prochain. C'est un terrain vague, avec des herbes folles, situé sur la commune du Pas-de-Calais, à quelques minutes de l'antenne du Louvre-Lens. Il y avait autrefois un lotissement, aujourd'hui démoli. Il y aura, à partir de l'été 2019, les réserves des collections nationales du plus beau musée du monde. Exposées ou non au risque de noyade en cas de crue majeure de la Seine, quasiment toutes les œuvres des réserves y seront entreposées.

Actuellement les collections non exposées du Louvre sont dispersées dans plus de soixante réserves. Cela va du placard à balais aux salles de 1.000 mètres carrés créées sous la Pyramide en 1989. Des tessons de céramique à des peintures grands formats roulées de 18 mètres de Jean Alaux entreposés, elles, en dehors de Paris : tout sera désormais dans ces nouveaux locaux. Au total : de 250.000 à 300.000 objets. Cela fera de Liévin l'un des lieux sur la planète où sera concentré le plus grand nombre d'œuvres d'art.

Un projet d'externalisation critiqué

L'idée d'externaliser des réserves du Louvre est ancienne. Elle suscite une fronde des conservateurs du Louvre. Un projet à Cergy-Pontoise a été abandonné. Quarante-deux des cinquante-trois conservateurs du musée avaient dénoncé le projet Liévin, parlant d'une erreur historique et d"une "aberration artistique, culturelle et financière sans précédent". La crue de la Seine du printemps 2016 a relégitimé le projet de la direction.

Il y a un an, lorsque l'eau menaçait de remonter par les nappes phréatiques, le Louvre avait réussi à vider les salles d'exposition. Mais l'intégralité des œuvres dans les réserves, finalement épargnées, n'avaient pas pu être évacuées à temps. Il y a le risque d'inondation, mais pas seulement. Liévin, c'est une révolution pour le musée et les conservateurs. Car on ne rangera plus par département (antiquités égyptiennes, antiquité grecques, antiquités orientales...), mais par typologie d'objets (les vases, les peintures, les sculptures, etc.).

À lire aussi
1. Le National Museum of Modern and Contemporary Art à Séoul (Corée du Sud) coronavirus
DIAPORAMA - Confinement : les 10 plus beaux musées du monde à visiter en ligne

On n'aura plus besoin de trans-palette et de tout déplacer pour aller chercher une statue, tout derrière, au quatrième rang, puisqu'à Liévin, sous un plafond de 8 mètres par endroit, il y aura des énormes armoires mobiles, avec des rails au sol.

Sécurité maximale

Est-ce qu'on ne risque pas de voir ce bâtiment "flambant neuf" avec les collections du Louvre flamber et partir en fumée d'un seul coup ? Les concepteurs du projet répondent que le respect des normes incendies est beaucoup plus facile à mettre en œuvre dans une construction nouvelle que dans un vieux palais royal comme le Louvre. Les protections contre le feu seront effectivement draconiennes. Toutes les cloisons devront résister à deux heures de feu, par exemple.
Le site de Liévin est également à l'abri des eaux. La crue exceptionnelle de l'année   dernière l'a prouvé : le site a été épargné. Enfin, en matière de sécurité, les scénarios les plus spectaculaires sont pris en compte, comme une attaque par hélicoptère sur le toit terrasse végétalisé, idéal pour un atterrissage.

Le bâtiment sera uniquement ouvert aux chercheurs dûment accrédités. Il n'y aura que deux portes : une pour le personnel, une autre pour les camions pour le transfert des œuvres. Le Louvre-Liévin promet aussi d'être un coffre-fort high-tech.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musée Le Louvre Pas-de-calais
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants