1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. "Les Livres ont la parole" : "Aucune pierre ne brise la nuit", de Frédéric Couderc
1 min de lecture

"Les Livres ont la parole" : "Aucune pierre ne brise la nuit", de Frédéric Couderc

L'écrivain présente son nouveau roman qui explore les stigmates et les silences laissés par la dictature militaire en Argentine.

Frédéric Couderc, au Forum Fnac Livres 2016 à Paris
Frédéric Couderc, au Forum Fnac Livres 2016 à Paris
Crédit : LAURENT BENHAMOU/SIPA
Les livres ont la parole du 06 mai 2018
04:55
Bernard Lehut & La rédaction numérique de RTL

Frédéric Couderc aime ancrer ses fictions dans l'Histoire de pays meurtris. Il nous captive et nous bouleverse dans Aucune pierre ne brise la nuit. Une française et un argentin tombent amoureux. Cette rencontre les renvoie aux fantômes et aux mensonges de leur passé associés au pire méfait de la junte argentine, 20 ans plus tôt, ces nouveaux-nés arrachés aux femmes détenues puis exécutées après leur accouchement par les militaires.

"Aujourd'hui encore, cette histoire de bébés volés sous la dictature argentine était loin d'être réglée", regrette Frédéric Couderc. "400 personnes ont été élevés et considèrent comme parents par des gens qui sont en réalité d'anciens militaires, bourreaux. (...) Les pires tortionnaires ont élevé les enfants de leurs victimes."

Dans ce roman, l'écrivain pointe aussi les liens entre la dictature argentine et l'Algérie française. "200 familles de pieds noirs de l'OAS ont été accueillies par le général Perón en Argentine. [...] Progressivement, des liens se sont noués entre les militaires et ces gens de l'OAS".

"Aucune pierre ne brise la nuit", aux éditions Héloïse d'Ormesson.

"Aucune pierre ne brise la nuit", de Frédéric Couderc
"Aucune pierre ne brise la nuit", de Frédéric Couderc
Crédit : Héloïse d'Ormesson
À lire aussi

Le coup de cœur du libraire
Le Cœur mendiant de Mérédith Le Dez aux éditions La part commune. Ce roman où une femme seule chez elle un soir, se souvient d'un homme qu'elle a aimé 25 ans plus tôt, n'est autre que le coup de cœur d'Isabelle Philippe, de la librairie Le Tagarin dans les Côtes d'Armor.

"Le Cœur mendiant" de Mérédith Le Dez
"Le Cœur mendiant" de Mérédith Le Dez
Crédit : La part commune
La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/