2 min de lecture Laissez-vous conter

L'été de Summerlost

Le théâtre et l'amitié peuvent-ils ramener à la vie ? voici une histoire pleine de tendresse. Une amitié improbable entre une jeune fille blessée et un garçon qui a tout de Roméo. Un retour à la vie. Une leçon, pour nous, les vivants.

"L'été de Summerlost" d'Ally Condie
"L'été de Summerlost" d'Ally Condie Crédit : Gallimard Jeunesse / Jennifer Bricking
Laurent Marsick
Laurent Marsick
Journaliste RTL

Elle s'appelle Cedar (référence à la ville d'origine de l'auteure Cedar-City dans l'Utah), il s'appelle Leo. Ils ont 12 ans. Il y a un an, le père et le plus jeune frère de Cedar ont disparu dans un accident de voiture. Nous sommes le premier été après ce drame dont chaque membre de cette famille porte en lui une douleur particulière. Une douleur singulière ( au sens littéraire). Intime. 
Nous sommes le premier été après cette disparition. Cedar, Miles et leur mère viennent s'installer dans une maison de vacances à Iron Creek. Chacun à sa manière tente de se reconstruire. Alors que la mère se lance dans la construction d'une gigantesque terrasse en bois, Cedar va rencontrer Leo. "Le naze sur un vélo" qui presque tous les jours passe devant chez elle. Un festival de théâtre va les unir, le Summerlost festival. Une actrice disparue va souder leur relation : Lisette Chamberlain. Actrice morte dans des conditions qu'ils supposent mystérieuses. Mais c'est surtout un projet qui va souder leur amitié, un projet de voyage, celui de Leo avec son père. L'amitié qui se noue est teintée d'un mystère, celui d'objets déposés sur le rebord de la fenêtre de Cedar. Viennent-ils de l'au-delà ? Est-ce ce petit frère, Ben, qui cherche à parler à sa soeur ? est-ce Leo qui trouve cette fille "mignonne" qui tente par là une séduction hasardeuse ? L'amitié que vont nouer Leo et Cedar est une reconstruction. Une magistrale reconstruction qui va entrainer de l'avant toute la famille. Pas de larmes dans ce livre, pas de sentiments qui dégoulinent, pas de tristesse. Juste une belle histoire. Comme une tranche de vie. Un bond en avant. Un bond vers la vie. Au fil des pages, se déploie devant nous une histoire qui sonne juste.
Après un décès on parle souvent de cicatrice douloureuse à effacer, c'est le cas dans ce livre, mais au fil des pages, même si la cicatrice, le souvenir,  est toujours présent, il fait moins mal. Cedar va tout simplement apprendre à vivre avec. A rebondir avec. A avancer avec. Les mots touchent, ceux d'Ally Condie sont pleins d'espoirs. En refermant ce livre, une seule chose vient à l'esprit : "Vive la vie !". Ce livre est une magnifique ode à la vie !

L'auteure : Ally condie a déjà publié plusieurs romans jeunesse dont la trilogie best-seller "Promise" publiée dans plus de 30 langues. Ancien professeur d'anglais, elle se consacre aujourd'hui à l'écriture. 
"L'été de Summerlost" est publié chez Gallimard Jeunesse. A partir de 10 ans. 14,50€

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Laissez-vous conter
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants